chargement

Révolution Chrétienne et Révolution Sociale

éditeur : Homme et Littérature
catégories : Architecture > Histoire de l'architecture, Sciences humaines et sociales > Histoire, Arts et patrimoine > Architecture
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

MULTI

Formats inclus : EPUB, STREAMING
DRM
2,49 €
Lecture multi-support

Résumé

L’histoire nous montre comment se dénatura une révolution à la fois religieuse, civile, économique, morale, familiale. Elle nous montre les mouvements provoqués par d’énergiques individualités, se perdant, accaparés par des sectes rivales, semblables à un grand fleuve qui, divisé en une multitude de bras secondaires, ne tarde pas à se tarir. Elle nous montre tous ces révolutionnaires de la veille, les mêmes à travers les siècles, tribuns, philosophes, évêques, représentants, se ralliant peu à peu au pouvoir qu’ils combattaient et, plus durement que les anciens maîtres, écrasant de leur autorité de fraîche date la plèbe insoumise. On pourrait mettre des noms modernes sur ces antiques figures. César a légué son nom à cette kyrielle d’usurpateurs victorieux ; les avocats du Forum et ceux du Palais-Bourbon sont parents ; Titus, mettant Jérusalem à feu et à sang, renaît dans Thiers égorgeant Paris ; Verrès est l’ancêtre de Wilson. L’analogie est parfaite entre notre société bourgeoise, croulant sous le poids de ses vices, sous les colères de la masse déshéritée, et le monde romain s’affaissant dans sa fange sous le choc des barbares. Même disproportion entre les omnipotents dominateurs et les infimes plébéiens, mêmes éléments de dissolution au dedans, de guerres à l’extérieur : moins de violence, plus d’hypocrisie. Enfin, même protestation contre l’égoïsme des heureux ; ici, par le socialisme international, là, par le christianisme catholique, c’est-à-dire, aussi, international. Car, il n’y a pas à s’y tromper : éclos dans les masses à la suite d’une longue incubation, le christianisme fut, à son origine, un mouvement de révolte. Comment, en moins de deux siècles, devint-il la proie de mystiques rhéteurs qui le stérilisèrent en le dépouillant de tous ses côtés communistes et révolutionnaires ? C’est ce que nous examinerons au cours de ce livre. "Il y a quinze siècles, un monde se mourait. Tout ce qui avait eu cours dans l’antiquité, subjugué les peuples et dominé les foules était usé, fini. État, religion, famille, liens sociaux s’en allaient en poussière. Qu’allait-il advenir ? L’humanité était-elle condamnée à périr dans un cataclysme universel ? L’humanité fit peau neuve, et la religion chrétienne, basée sur la foi, remplaça la société romaine basée sur la force ; elle a duré quinze siècles. Aujourd’hui, pareille agonie se reproduit : le trône et l’autel appartiennent déjà au passé ; les rois ne sont plus que des fantômes vivants. Les êtres bizarres, propres aux époques de décadence, grouillent autour de nous et trônent, en maîtres d’un jour, sur le fumier de notre siècle. C’est bien la fin."

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782366595826
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Révolution Chrétienne et Révolution Sociale
Auteur
Editeur Homme et Littérature
Langue FR
Date de publication 02/04/2018

Droits numériques

Ean MULTI 9782366595826
Type de protection DRM
Haut