chargement

Le terroir école Recherche paysanne collective pour la lutte contre la pauvreté

éditeur : Coédition NENA/ENDA Tiers monde
catégorie : Nature et animaux > Flore et champignons
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
3,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Le concept de capitalisation renvoie à celui de capital, généralement confondu avec capital monétaire accumulé. Capitaliser signifie donc, dans un sens économique, augmenter son capital. Pourtant ce concept barbare, car étranger à l’Afrique, s’est introduit dans les « pratiques du développement ». La capitalisation renvoie à une activité de reportage qui est entreprise par un comité de rédaction afin de faire une synthèse du cheminement d’activités dont il vent faire ressortir les enseignements et lignes de force. Cette capitalisation prend plus de sens quand elle associe les paysans, et plus encore, si elle part d’eux. Elle n’est pas une évaluation, mais elle peut y contribuer.

L’équipe ENDA Pronat et la Fédération des Agropasteurs de Diender ont choisi de capitaliser leur histoire en partant des paysans. Deux associés d’ENDA, Almut Hahn et Jean Pierre Périer, se sont joints à elles. Le processus de capitalisation a été conçu avec et par les paysans eux-mêmes. Un reportage important du programme agrobio des Niayes existe par ailleurs de même que pour les autres activités menées par ENDA Pronat depuis sa création.

C’est essentiellement une histoire où les paysans font ressortir les lignes de force en échangeant entre eux des témoignages. Cette situation de communication de leur(s) expérience(s) va ainsi les aider à capitaliser pour eux-mêmes.

Si nous avions proposé directement une méthode, nous aurions manqué un apprentissage, celui d’organiser une « situation de communication » permettant à une communauté de capitaliser. Fidèle à notre approche inductive, nous sommes donc partis d’une première rencontre avec des représentants des villages pour construire ensemble une méthode.

Nous avons choisi de suivre une démarche, mais d’autres auraient pu être possibles. Les paysans ont aussi leurs pratiques de capitalisation et la Fédération des Agropasteurs de la Communauté Rurale de Diender qui rassemble des adhérents dans les 24 villages de la Communauté à des pratiques formelles et non formelles.

La première réunion pour ce travail de capitalisation s’est tenue à Bayakh, sur la route de Kayar, à la Maison Familiale Rurale le mercredi 17 octobre 2001. Ce lieu est symbolique puisque la responsable d’ENDA Pronat en a été directrice et les premiers ateliers sur la protection naturelle des végétaux d’ENDA Pronat y ont été organisés.

Depuis 1982, l’itinéraire est long. Son récit par des paysans nous permettra de comprendre, nous gens de l’extérieur, comment les paysans vivent le développement.

À notre arrivée, une bonne douzaine de paysans nous attendaient. Ils avaient disposé des bancs en cercle sous un grand arbre. La Fédération des Agropasteurs était largement représentée par des membres de Keur Abdou Ndoye, Mbawane, Beer, Diéguéne, Bayakh, Diender, Thor, Dara, Mbidieme Lebou, Thieudème. Le président et le secrétaire de la Fédération étaient évidemment là, de même que le responsable de la Maison Familiale Rurale.

Après les salutations d’usage, il fut décidé de commencer tout de suite la réunion, la restitution des travaux pouvant être faite aux retardataires. Cette première réunion rassembla 22 personnes dont 16 agropasteurs ou maraîchers et parmi eux 7 femmes. La langue de la réunion est le wolof, une traduction en français fut faite par Samba Seck de la MFR, il fut un traducteur fidèle et infatigable pendant ces huit jours de réunion.

Après une prière, la coordonnatrice de PRONAT, Mariam Sow, présenta l’objet de la réunion et les points importants :

– la réunion doit permettre de déterminer une démarche de capitalisation afin que les paysans retrouvent ce qu’ils ont pu faire et disposent d’un papier qui puisse être utile à eux et à PRONAT;

– l’objectif de ce jour est l’élaboration d’un programme de rencontres qui aboutira à un atelier;

– nous procéderons par des entretiens collectifs permettant de tirer des enseignements;

– cela portera sur la démarche de PRONAT et des paysans depuis 1982.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782370155504
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le terroir école - Recherche paysanne collective pour la lutte contre la pauvreté
Auteurs ,
Editeur Coédition NENA/ENDA Tiers monde
Langue FR
Date de publication 01/01/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782370155504
Type de protection Digital watermarking
Haut