chargement

Sens et sagesse de l'icône - En 40 pages

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Sciences humaines et sociales
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Notre époque semble traversée de nouveau par deux grands courants, celui de l’iconoclasme et celui de l’idolâtrie.

L’iconoclasme ne se manifeste pas seulement dans les formes spectaculaires de destructions d’œuvres d’art comme les bouddhas de Bamiyam en Afghanistan, et les restes de la civilisation assyrienne (1), au nom d’un monothéisme radical qui interdit toute image et toute représentation de la divinité, mais aussi dans un certain consensus et fanatisme laïc qui interdit dans les écoles et bâtiments publics toute représentation ou signe religieux (cf. l’histoire des « crèches » au moment de Noël, interdites dans plusieurs villes de France au nom de la laïcité), dans l’espace, mais aussi dans le temps (abrogation du repos hebdomadaire et du sens du shabbat, du dimanche, ainsi que des jours chômés pour des fêtes religieuses, comme Pâques, Pentecôte ou Ascension).

L’art contemporain, lui-même, semble habité par cet iconoclasme où, au nom de l’abstraction, on bannit toute figuration de l’Absolu. Évidemment il n’y a pas d’image de l’Invisible possible, on ne représente pas la transcendance ! Que reste-t-il alors ? Il ne reste plus que l’épaisseur des choses, sans ouverture et sans transparence, enfermées dans leurs immanences, et là, on passe sur l’autre versant, celui de l’idolâtrie, le culte médiatique des images qui ne représentent rien d’autre qu’elles-mêmes ; onto-autosuffisantes, rutilantes, dupliquées, elles envahissent toutes sortes de murs et tous les écrans quels que soient leurs formats. Étrange paradoxe, nous sommes une société de plus en plus iconoclaste et, de plus en plus, par la saturation omniprésente des images, vouée au culte des idoles. Ce qui nous manque ou ce qui est oublié, c’est le sens et la sagesse de l’icône.

L’icône est ce lieu intermédiaire, cette voie du milieu où l’Esprit se matérialise et où la matière se spiritualise.

La transcendance se manifeste dans l’immanence, l’immanence est ouverte et transparente à la transcendance. Le sens de l’icône, c’est le sens du visage, l’émergence dans l’épaisseur de la matière d’un certain regard, que l’on nie ou que l’on voile pour ne pas se sentir, regardé, concerné : responsable de sa présence.

Entre le vide, où nous conduit l’iconoclasme et la chose, l’objet de consommation où nous conduit l’idolâtrie, l’icône nous manque, ce qui fait le lien justement, entre le Rien (no-thing) et la chose, le visage nous manque et son regard qui, bien que n’étant pas matériel, n’est pas rien : il n’est pas « rien » et il n’est pas quelque chose.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371680302
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Sens et sagesse de l'icône - En 40 pages
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 02/12/2015

Droits numériques

Ean EPUB 9782371680302
Type de protection Digital watermarking
Haut