chargement

Histoire de l'orthodoxie

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Religion et spiritualité
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Chapitre 1

Les ferments lointains de la fracture entre Orient et Occident chrétiens (Ier – IVème siècle) 1. Les racines orientales de la primitive Église Passé la Pentecôte, les douze apôtres témoins de la résurrection du Christ commencent leur mission apostolique à Jérusalem. Outre les Juifs de Palestine, celle-ci va s’accomplir auprès des Juifs de la diaspora mais aussi auprès des non Juifs ou païens, dénommés les Gentils. Parmi les apôtres, Pierre répand sa parole à Jérusalem, en Samarie et en Syrie ; Paul, accompagné de Barnabé, œuvre surtout en Asie Mineure et en Grèce, où il s’attache particulièrement à la conversion des Gentils. Celle-ci a été largement favorisée par les décisions prises au concile de Jérusalem (vers l’an 49), visant à dispenser les non juifs des rituels judaïques, notamment la circoncision. Ainsi détaché du judaïsme, le christianisme se répand d’autant plus rapidement à Damas, Éphèse, Corinthe, Carthage ou Rome, mais ses deux principaux foyers de rayonnement, à la fin du Ier siècle, sont Alexandrie et Antioche, respectivement deuxième et troisième capitales de l’Empire romain. C’est notamment depuis Antioche, première communauté chrétienne fondée hors de Palestine, que le christianisme se répand dans toute l’Asie Mineure. Aux IIème et IIIème siècles ce développement, stimulé par l’activité des églises, souffre des revers de son expansion géographique. Les communautés chrétiennes essaimant autour de la Méditerranée s’organisent sur le modèle des synagogues et tissent un maillage très structuré tant à l’échelle locale que régionale. Chacune d’elle constitue une ecclesia (« église », « assemblée ») placée sous l’autorité d’un collège d’anciens appelés presbyteroi ( « prêtres ») que préside l’episkopos (« surveillant », « évêque ») assisté de diakonoi (« diacres »). La multiplication des églises exigeant une liaison toujours plus étroite entre elles, chaque évêque se fait confirmer son élection par celui de la cité voisine puis, au fil du IIIème siècle, les évêques d’une même province commencent à se réunir dans des assemblées appelées « conciles ». Cette organisation ferme et hiérarchisée ne parvient pas pour autant à harmoniser le monde chrétien. A l’aube du IVème siècle la géographie du christianisme présente en effet un fort déséquilibre entre l’Orient et l’Occident. Le saupoudrage des églises est particulièrement abondant et dense en Grèce, Asie Mineure, Syrie, Palestine, Égypte et Haute Mésopotamie si l’on dépasse les frontières de l’Empire romain. En Occident, les églises sont fortement présentes en Italie, dans le sud de l’Espagne et autour de Carthage pour l’Afrique du Nord. Elles sont très disséminées en Gaule à l’exception de la région lyonnaise. Cette inégale répartition du monde chrétien avantage le christianisme oriental pour deux raisons majeures. La première concerne les grands foyers de réflexion théologique puisque ceux-ci naissent d’abord en Orient : Alexandrie, Césarée, Antioche. En Occident, Carthage a une moindre influence. La seconde est d’ordre linguistique : pendant les deux premiers siècles la langue grecque est le principal véhicule de la pensée chrétienne et le restera par la suite dans tout l’Orient. Cette prééminence linguistique retentit naturellement sur la littérature religieuse : jusqu’à la fin du IIIème siècle, on compte environ trente-deux principaux Pères apostoliques ou apologistes dont seulement quatre écrivent en latin, tous les autres s’exprimant en grec. A partir du IVème siècle, la dualité du grec et du latin provoquera des incompréhensions d’ordre théologique et opposera des mentalités différentes. Parce qu’elle est essentiellement rédigée en grec, la littérature chrétienne avantage manifestement le christianisme oriental.

-->
-->

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371680326
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Histoire de l'orthodoxie
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 08/04/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782371680326
Type de protection Digital watermarking
Haut