chargement

Patriotisme économique : un social-libéralisme ? - En 40 pages

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Sciences humaines et sociales
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Introduction

Le débat sur le patriotisme économique relève la plupart du temps de la caricature. Pour résumer, ses adversaires – nombreux – l’assimilent à du nationalisme et à du protectionnisme. En tout état de cause, ce serait un symbole d’archaïsme… Il signalerait ainsi les adversaires de la mondialisation et du libéralisme de manière générale. Dans le meilleur des cas, il fait de ses partisans des souverainistes, dans le pire, des démocrates douteux, parfaitement antimodernes !

Qu’en penser ? Que la question s’avère beaucoup plus complexe. De plus, c’est une spécificité française : les autres nations comprennent mal l’affrontement aux allures de guerre civile que suscite chaque investissement étranger dans un grand groupe hexagonal (ou dans des PME de haute technologie) appartenant aux secteurs stratégiques. Car ce bipartisme économique s’installe à l’occasion de tout dossier de ce genre : Alstom ou l’aéroport de Toulouse Blagnac constituent les exemples les plus récents… Les mêmes camps éternels se mobilisent : partisans du grand large contre chauvinistes rétrogrades… Ou disons plutôt que c’est ainsi qu’on l’interprète…

Essayons donc d’échapper à cette malédiction. Pour ce faire, il faut analyser l’inconscient collectif et les perceptions de l’idée nationale que fabriquent certaines élites et le politiquement correct. On verra ainsi pourquoi le mot de patriotisme nous fait si peur.

Il conviendra dans un deuxième temps d’observer froidement ce que font les autres pays : sont-ils si psychologiquement troublés que nous lorsque se pose la question de leurs intérêts légitimes ? Visiblement non. Convoquer les cas japonais et américain permettra de le démontrer.

Il apparaîtra aussi nécessaire de faire un point sur la notion de guerre économique. Penser qu’elle existe conduit assez mécaniquement à reconnaître la légitimité du patriotisme économique, sans sombrer dans une quelconque obsession autarcique vindicative.

Restera à montrer ce qu’il n’est pas (un repli sur soi, un refus de la mondialisation) et à donner quelques exemples de ce qu’il pourrait être si l’on voulait en promouvoir une version adaptée aux défis qui s’offrent à nous.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371680463
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Patriotisme économique : un social-libéralisme ? - En 40 pages
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 26/10/2015

Droits numériques

Ean EPUB 9782371680463
Type de protection Digital watermarking
Haut