chargement

La révolution robotique - En 40 pages

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Techniques et informatique
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

L’homme a toujours été un moyen de reproduction des objets techniques...

Nous, les humains, vivons actuellement un tournant qui va nous amener à quelque chose d’inédit : pour la première fois dans l’Histoire, nous allons de plus en plus cohabiter avec des êtres intelligents non biologiques et, oui, voilà qui est réellement nouveau !...

Jusqu’à cet avènement récent des TIC (technologies de l’information et de la communication) et de la robotique, le monde pouvait être analysé en fonction de la dialectique culture/nature, le monde-nature apparaissant le grand « interlocuteur » de l’homme – à la fois moteur et réceptacle de ses représentations – et c’est dans ce monde-nature que l’homme avait de tous temps trouvé les repères, les modèles et les points de références, tous naturels. Mais voici que nous – les hommes, entités biologiques possédant une intelligence naturelle – nous concevons des êtres dont nous voulons qu’ils fonctionnent de manière intelligente, qui pourront être autonomes et autodécideurs et qui, eux, sont tout à fait artificiels. En effet, grâce aux prévisibles avancées dans le domaine de l’IA (l’intelligence artificielle), le projet clair des roboticiens est de créer des êtres artificiels semblant vivants – d’une vie artificielle – et pensants, et voués à côtoyer l’homme dans tous les aspects de sa vie : les robots.

Nos nouveaux esclaves

Rob est un nom commun du slave ancien qui se traduit par « esclave » et il est à la racine de mots existants dans des langues slaves modernes (2). Le robot est donc bien par essence un ouvrier/esclave chargé d’accomplir travaux et corvées (et d’ailleurs, dans le légendaire juif médiéval, il a un « grand ancien » : le célèbre golem du rabbin cabaliste Loew de Prague).

Pour seulement évoquer les pays occidentaux : l’esclavage fut, selon les États, aboli entre la fin du XVIIIème siècle et le milieu du XXème (en Suède, où certaines catégories d’ouvriers, les statares, avaient encore jusqu’en 1945 un statut s’apparentant à l’esclavage) et les considérations morales ayant évolué au fil du temps, la coercition imposée à des humains est finalement devenue inacceptable (du moins de façon clairement établie et en Occident). Mais devoir soi-même travailler d’arrache-pied peut être vécu comme douloureux et tout se passe comme si, de tous temps, l’être humain aspirait à la possession de serviteurs zélés, d’esclaves obéissants et dévoués – et cela de préférence sans états d’âme moralisateurs et à peu de frais ! Or ils nous arrivent : ce sont les robots.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371680494
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre La révolution robotique - En 40 pages
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 02/12/2015

Droits numériques

Ean EPUB 9782371680494
Type de protection Digital watermarking
Haut