chargement

La France du XXIe siècle est-elle républicaine ?

éditeur : Uppr Editions
catégories : Sciences humaines et sociales > Sociologie, Sciences humaines et sociales
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Avant-propos

De la République populaire de Chine à la République d’Iran, en passant par l’ancienne Union soviétique ou la République de Weimar, plusieurs États ont choisi par le passé ou aujourd’hui de se réclamer de la « République ». L’universalité d’une idée républicaine ancrée sur les droits de l’Homme ne se retrouve pas vraiment aujourd’hui dans une réalité portée et partagée par des peuples et nations, dans la référence à un type de régime ou dans des formes de gouvernement qui n’ont souvent pas grand-chose en commun. L’idéal d’émancipation et d’affranchissement porté par les républiques italiennes et espagnoles naissantes, par exemple, n’a rien à voir avec ce qu’ont prétendu incarner des républiques dites « populaires » ou péjorativement « bananières ». Mais n’oublions pas aussi ce que « notre » République put porter de contradictions et véhiculer d’oppressions passées et encore actuelles. La France ne cesse, pourtant, d’en appeler à la République, hier pour défendre le jacobinisme de l’État et de ses institutions, aujourd’hui, contre le Front National, Daech et le terrorisme, pour ou contre l’État d’urgence ou la déchéance de nationalité…

Qu’est-ce que la République ?

Alors que la République s’est vue ignorée et ringardisée pendant des décennies, les marques d’attention suspectes dont elle est l’objet appellent à une vigilance toute particulière. On sait comment le Front national s’emploie à détourner ses valeurs et usurper le concept, mais on minore semble-t-il l’impact que peut avoir par exemple l’accaparement du vocabulaire, du discours, des références et des symboles par les représentants politiques les moins progressistes. L’illustration en est faite avec l’appropriation récente de l’appellation « Les Républicains » par une formation politique pourtant en quête de cohérence sur un certain nombre de sujets relevant de l’idéal républicain. C’est ainsi qu’insidieusement, dans les esprits, des contenus particulièrement rétrogrades peuvent être attribués, par effet d’assimilation, au message républicain. On peut ainsi s’interroger sur les conséquences du « débat » avorté sur l’identité nationale, sur la confusion du patriotisme avec le nationalisme, voire sur une forme d’exaltation sécuritaire.

Il y a donc lieu de s’inquiéter vraiment de ce dessaisissement des « progressistes » d’un concept, d’un idéal, d’un régime et d’une histoire dans laquelle ils s’essayèrent plutôt à ériger bien haut les couleurs de l’émancipation, de la solidarité et de la fraternité… C’est dans ce contexte que les principales Obédiences Maçonniques Libérales en France, dont les valeurs sont théoriquement universalistes, ont engagé un débat sur la « Refondation de la République »… Il s’agit donc, si ce n’est de « Refonder la République », du moins d’en retrouver l’ambition libératrice et la dimension fraternelle qui l’animaient à l’origine. L’inclination républicaine dont nous avons historiquement fait preuve rappelle combien la proximité est grande entre l’ensemble des valeurs portées par la Maçonnerie et cette République autant encensée que dénigrée. Et si une analyse sans concession de ses dévoiements semble devoir s’imposer, cette lecture critique ne peut cependant occulter les grands apports historiques et l’influence mondiale de ses valeurs sur la construction des démocraties modernes en général et, plus prosaïquement, pour nous autres Français, ses contributions essentielles au progrès social.

Approcher « la République », c’est aussi, pour nous Francs-Maçons, l’occasion d’effectuer un retour sur nous-mêmes et réinterroger, à travers nos chemins parallèles et ces idéaux largement partagés, l’actualité de notre pensée maçonnique, au travers du constat politique que l’on peut effectuer aujourd’hui. Sommes-nous toujours de ce temps ? Nos idées peuvent-elles encore prétendre conquérir les esprits et atteindre l’universel ? Avons-nous désormais, devant le spectacle d’un monde divisé et aux aguets, l’espoir de porter un message audible et convaincant aux peuples tourmentés et en attente d’un mieux-être interminablement illusoire ? C’est indubitablement le questionnement que nous projetons par le travail en Loge et cette publication sur « La » République…

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371680777
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre La France du XXIe siècle est-elle républicaine ?
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 20/08/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782371680777
Type de protection Digital watermarking
Haut