chargement

L'humain face aux mutations - En 40 pages

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Sciences humaines et sociales
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Introduction

Les Francs-Maçons se disent souvent les « fils des Lumières ». Certains n’en sont pas les fils, mais les artisans. Pris dans son contexte, le siècle des Lumières constitue sans nul doute la plus grande avancée humaniste dans l’histoire de l’Homme. Peut-être parce qu’il contenait cette grande idée, comme le rappelait Albert Memmi, selon laquelle l’Homme doit être la seule mesure de l’Homme et qu’il doit être maître de sa destinée. Sans doute aussi parce que dans des sociétés dominées jusque-là par l’obscurantisme et les féodalités, l’idée de tolérance était en elle-même plus que révolutionnaire, jetant les fondations du vivre ensemble. Puis, par un savant dosage entre la raison et le sentiment, elle ouvrait la voie à la connaissance, à la science, au progrès. Il avait imaginé, conçu et apporté des outils tels que la démocratie, la puissance publique et des systèmes politiques et institutionnels pour exprimer et traduire sa volonté dans un cadre bien défini, celui de l’État-Nation.

Mais l’Humanisme est aussi fonction de son temps et de l’univers dans lequel il est conçu. C’est ainsi qu’au cours des trois siècles derniers, nous avons pu passer d’un Humanisme chrétien théocentrique – qui avait pour mystique la vie éternelle, pour principe culturel le respect de textes sacrés et pour principe politique le droit divin – à un humanisme anthropocentrique dont la mystique est l’intérêt général, le principe culturel le vivre ensemble et le principe politique celui de la République. Cette évolution ne tient pas du hasard. Elle répondait alors au besoin essentiel de vivre ensemble sur un territoire donné et d’en améliorer les conditions de vie, en partageant les bienfaits escomptés de la science et du progrès dans le nouveau monde qui s’annonçait. Mais son échelle, il faut bien le reconnaître, était surtout celle du monde occidental et des territoires nationaux qui le composaient, jusque-là fruits et objets de guerres incessantes à l’issue desquelles ne prévalaient que la raison du plus fort.

La mondialisation économique alliée aux nouvelles technologies de l’information, de la communication, des transports et de la communication rendent le monde visible par tous, dans ses coins les plus reculés et à quelques heures d’avion, quand il était autre fois limité à nos frontières étroites et aux quelques pays voisins. On voit et vit en direct et en instantané aussi bien un Tsunami, les massacres de toute une population, ou n’importe quels événements de n’importe quel endroit de la planète Terre.

Les conséquences de cette nouvelle donne sont innombrables et encore peu explorées. Mais elles nous éloignent de notre confortable certitude d’être le centre du monde, et devraient de plus en plus à nous amener à la relativiser. Elles rendent plus qu’autrefois insupportables des images de situations que l’on croyait d’une autre époque et révolues. Inversement, elles révèlent d’autres cultures et d’autres modes de pensée que le nôtre, posant avec une acuité nouvelle le rapport « diversité/universalité ». Et même si elles suscitent en réaction des replis identitaires, elles donnent à l’Humanité une autre échelle que celle que nous percevions jusqu’ici. Il fait peu de doute qu’elles amplifieront les mouvements migratoires, les brassages de populations et les métissages, qu’elles appelleront tout à la fois plus de proximité et de supranationalité et qu’elles déboucheront tôt ou tard sur une ou des formes de gouvernance mondiale.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371681996
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre L'humain face aux mutations - En 40 pages
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 15/07/2015

Droits numériques

Ean EPUB 9782371681996
Type de protection Digital watermarking
Haut