chargement

Au cœur du terrorisme et des médias Des liaisons dangereuses ?

éditeur : Uppr Editions
catégorie : Actualité et documents
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Digital watermarking
4,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Depuis 2012, de nombreux attentats se sont déroulés sur le sol Français. La liste est longue de ces actes barbares, tous revendiqués par Daech ou al-Qaeda.

Assassinats de Toulouse et Montauban en 2012, 7 morts

Charlie Hebdo, la fusillade à Montrouge et l’hyper cacher en janvier 2015, 17 morts

L’usine Seveso à St Quentin Fallavier en juin 2015, 1 mort

Policiers tués dans les Yvelines en juin 2016, 2 morts

Le Bataclan, les terrasses de Paris et le stade de Saint Denis en novembre 2015, 129 morts

Nice en juillet 2016, 84 morts

L’église de St Etienne du Rouvray en juillet 2016, 1 mort

Au total, 241 personnes qui ont trouvé la mort, sans compter les innombrables blessés.

Auparavant, en 2001 les attentats du World Trade Center ont fait 2977 victimes, en 2004 les attentats de Madrid 191 victimes, en 2005 les attentats de Londres 52 victimes. Plus récemment, l’attentat de Munich en juillet 2016 a fait 9 morts, dont 8 de moins de 20 ans et 16 blessés. Et cette liste macabre de victimes innocentes est encore plus longue sur le sol Irakien, Syrien ou Libanais.

Les noms des assaillants sont tous connus ; ceux des victimes, qui s’en souvient ?

En France, les médias, mais aussi les réseaux sociaux ont suivi ces attentats, répondant à la légitime inquiétude des français, qui assistaient abasourdis à des actes de guerre sur son propre sol. Cela répondait aussi à leur besoin de comprendre une situation inédite et dramatique.

Les images terrifiantes diffusées sur tous les écrans ont tenu en haleine les téléspectateurs sur des durées très longues, et les reportages qui ont suivi sur tous les supports médias ont alimenté l’information de manière quasi exclusive. Dès lors, s’est créé un lien entre les actes terroristes et leur cortège d’atrocités d’une part, et les médias qui en parlent ou en diffusent les images d’autre part. Ce lien est complexe, qui prend en compte le terrorisme de Daech, sa capacité de recrutement et ses outils de communication, l’impact de ses actions sur l’opinion publique, mais également la liberté de la presse d’informer, et le besoin de savoir et surtout de comprendre.

Dans son exposé des motifs, le député européen Josef Jarab, rapporteur de la mission « médias et terrorisme », écrivait déjà en mai 2005 :

« L’attaque terroriste la plus grave, la plus brutale et la plus choquante de l’histoire moderne, la destruction, le 11 septembre 2001, des tours jumelles du World Trade Center de New York par des avions civils détournés, a été retransmise en direct à la télévision, donnant une dimension nouvelle à l’impact des médias sur la société. La décapitation brutale de Nick Berg, otage en Irak, a été vue, via l’Internet, dans des foyers du monde entier. Le terrorisme n’est pas un phénomène nouveau, mais sa présence permanente dans les journaux, son intrusion dans le quotidien et sa portée désormais mondiale soulignent plus que jamais le besoin de repenser le rôle des médias dans ce contexte particulier ».

C’est tout l’enjeu des réflexions qui vont suivre.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782371682122
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Au cœur du terrorisme et des médias - Des liaisons dangereuses ?
Auteur
Editeur Uppr Editions
Langue FR
Date de publication 28/04/2017

Droits numériques

Ean EPUB 9782371682122
Type de protection Digital watermarking
Haut