chargement

Zen et Karma

éditeur : Editions de l'Éveil
catégorie : Religion et spiritualité
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
12,99 €

PDF

Adobe DRM
12,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Le secret de zazen

Dans le Fukan zazengi*, de maître Dogen, on peut lire ce qui suit : « S’il vous plaît, pensez hishiryo – non-penser. Comment pensons- nous sans penser ? Hishiryo est au-delà de la pensée ; hishiryo est le penser absolu. Tel est l’important secret de zazen. » Hishiryo inclut toutes choses, toutes les existences, le bon et le mauvais, le relatif et l’absolu, le rationnel et l’irrationnel. Hishiryo est non- égoïste. C’est la pensée cosmique.

Comme le soulignent les physiciens d’aujourd’hui, l’ordre cosmique n’est pas simplement rationaliste. Ces chercheurs célèbres s’accordent maintenant à reconnaître que le système cosmique opère tantôt de manière destructrice, et tantôt de manière créatrice, parfois en bien, parfois en mal. Qu’il inclut donc toutes les contradictions. Si nous ne suivons pas l’ordre cosmique, notre vie sera difficile.

Pendant zazen nous pouvons devenir hishiryo automatique ment, inconsciemment et naturellement.

Nous devons comprendre que la source fondamentale du karma jaillit de la relation entre la puissance cosmique fondamentale et notre existence personnelle, subjective.

La puissance cosmique fondamentale n’a ni commencement ni fin. Située au-delà de l’espace/temps, elle ne met pas en jeu le choix personnel, car elle dirige l’être humain de l’extérieur. Même si nous nous imaginons complètement libres, de par la force de notre volonté, il n’en est rien. Nous ne pouvons jamais nous séparer du système cosmique. La volonté elle-même se réalise à l’intérieur de cette puissance cosmique fondamentale.

Nous sommes parfois dirigés par le cerveau frontal – c’est la volonté, la pensée personnelle – et parfois par la puissance cosmique fondamentale. Lorsque notre volonté s’oppose à la puissance cosmique, nous nous attachons à nos bonno* personnels. À de tels moments se développent l’action de notre corps, son karma, ainsi que notre conscience personnelle, aussi tombons -nous sous la coupe de notre volonté personnelle, de nos bonno intérieurs. Dans le bouddhisme cela est nommé « conscience mana ».

Quelle relation existe- t- il entre passion et bonno, selon la présentation de ces concepts que nous offrent les philosophies d’Occident et d’Orient ? Dans Les passions de l’âme, écrit en 1645, Descartes distingue la passion de la raison, elles-mêmes étant toutes deux distinctes du corps. La passion, selon lui, procède d’un état de surprise, ou d’admiration, devant un objet extérieur au corps. Dans la philosophie orientale, en revanche, on considère que les passions – c’est- à -dire les bonno – surgissent du corps même. D’un point de vue bouddhiste les bonno sont vus comme des émanations de la conscience ignorante.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782374150673
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Zen et Karma
Auteurs ,
Editeur Editions de l'Éveil
Langue FR
Date de publication 12/05/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782374150673
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782374150642
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782374150000
Haut