chargement

Pierre Hadot, l'enseignement des antiques, l'enseignement des modernes

éditeur : Editions Rue d'Ulm
catégorie : Sciences humaines et sociales > Philosophie
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
6,99 €

PDF

Adobe DRM
6,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Au xviiie siècle, c’est aussi hors des universités qu’en Angleterre, en France, en Allemagne, se développe la philosophie des Lumières, l’Aufklärung, c’est-à-dire l’émancipation de la pensée par rapport aux autorités religieuses et politiques. On revient au modèle socratique du philosophe proche de tous et ramenant la philosophie des spéculations abstraites au souci des choses humaines qui incluent d’ailleurs, pour ces philosophes, les progrès scientifi ques et techniques, et aussi et surtout les problèmes sociaux et politiques. « Hâtons-nous de rendre la philosophie populaire », s’exclame Diderot. Cette idée d’une philosophie populaire suppose que la philosophie réponde aux questions que les hommes se posent quant à leur propre vie. C’est dans cette perspective que Kant parle d’une philosophie « cosmique » ou « cosmopolite » qu’il oppose à la philosophie des écoles, scolaire ou scolastique, de ceux que Kant appelle les « artistes de la raison ». Pour Kant, la philosophie cosmique est celle qui intéresse tous les hommes, parce qu’elle pose précisément les questions sur la manière de vivre, sur le mode de vie, et qu’elle a pour idéal la fi gure du sage. Et pour lui, les anciens, Socrate, Épicure, Zénon, sont restés beaucoup plus près de l’idéal du philosophe que ne l’ont fait les modernes. Finalement, pour Kant, le véritable intérêt de la raison est un intérêt pratique.

L’Université avait continué, depuis le Moyen Âge, sous une forme qui était inféodée à la fois à l’Église et à l’État, à enseigner une philosophie que l’on pourrait appeler la métaphysique classique, représentée au xviiie siècle par Wolff . Au début du xixe siècle, en Allemagne, probablement sous l’infl uence de la critique kantienne, on assiste à une rénovation, mais aussi à une sorte d’épanouissement de l’Université, et aussi à toute une prolifération de traités sur l’organisation de l’Université, dont les auteurs furent notamment Hegel, Schelling, Fichte, Humboldt. Hegel oppose la philosophie antique, qui était une aff aire privée, à la philosophie moderne, qui est une aff aire d’État, parce qu’elle doit être enseignée dans l’Université, sous une forme systématique.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782728837793
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Pierre Hadot, l'enseignement des antiques, l'enseignement des modernes
Auteurs ,
Editeur Editions Rue d'Ulm
Langue FR
Date de publication 01/01/2010

Droits numériques

Ean EPUB 9782728837793
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782728835683
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782728804368
Haut