chargement

Vivre en ville au Moyen-Âge

éditeur : Editions Jean-Paul Gisserot
catégorie : Histoire moderne et contemporaine > Europe
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

LIVRE 1 : LIEUX DE VIE, CHAMPS DE VISION, FACILITÉS DE COMMUNICATION

L’examen archéologique des maisons urbaines polyvalentes et multiformes permet de dégager les techniques de construction en pierre, à pans de bois et en torchis, leur situation par rapport à la rue et de distinguer les ostels de notables, des logis communs et des taudis. Cette première analyse descriptive d’une composante essentielle de l’espace civil public et collectif se heurte aux sérieux handicaps que constituent l’absence d’inventaires, à quelques exceptions près, l’imprécision et les difficultés d’interprétation des termes utilisés, la disparition quasi totale d’un habitat populaire jadis majoritaire et l’état de conservation des meilleurs témoins du passé après des siècles de restaurations maladroites. (Chapitre 1)

Les fenêtres de ces habitations qui éclairent, aèrent, protègent, décorent sont des lieux d’activité et de sociabilité, des postes d’observation et de conversation. Ces ouvertures pratiquées dans un mur ou dans une toiture, assurant avec la porte, la transition entre l’intérieur et l’extérieur d’une maison, font l’objet, avec leurs volets, leurs châssis et leur croisées vitrées, d’une seconde analyse. (Chapitre 2)

Derrière les ouvertures, des aménagements intérieurs se dessinent qui mettent en évidence une salle à multiples usages au rez-de-chaussée (le premier du Moyen Âge), une cuisine, une ou deux chambres, rarement plus, à l’unique étage (le second d’alors) ou à des niveaux supérieurs jusqu’aux combles. Des commodités ou aisemens, un mobilier usuel ou de luxe selon la fortune des occupants, un outillage d’artisans ou de boutiquiers, des sièges et des rangements de parchemins et de papiers d’études d’hommes de loi constituent autant de clivages entre les différentes catégories sociales, riveraines des rues de nos villes. (Chapitre 3)

L’apparente faiblesse du corpus écrit, susceptible de faire connaître les maisons et leurs intérieurs, a limité longtemps les études sur le patrimoine privé. Il s’est avéré, au fur et à mesure des recherches, que les sources ponctuelles n’étaient pas absentes, mais leur extrême dispersion les rendait difficile d’utilisation. Les recherches archéologiques prometteuses montrent de profondes disparités régionales et d’une ville à une autre dans ce qu’il convient d’appeler les archives apparentes du sol. L’apport d’autres disciplines scientifiques, les peintures murales, les miniatures évocatrices d’une manière de vivre, les sculptures sur bois, les tapisseries et broderies, les lithographies, de vieilles photographies, la toponymie vicinale, les enseignes apportent un succinct mais précieux complément d’information pour reconstituer les structures habitables d’antan.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782755803532
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Vivre en ville au Moyen-Âge
Auteur
Editeur Editions Jean-Paul Gisserot
Langue FR
Date de publication 01/10/2012

Droits numériques

Ean EPUB 9782755803532
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782755802443
Haut