chargement

Les reproductions de statues sur les monnaies grecques La statuaire archaïque et classique

éditeur : Presses universitaires de Liège
catégorie : Histoire de l'art et essais > Antique et classique
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

MULTI

Formats inclus : PDF, EPUB, STREAMING
Digital watermarking
8,49 €
Lecture multi-support

Résumé

Dès les temps les plus anciens, le métal a été utilisé comme un moyen d’échange. Mais la monnaie proprement dite fut créée à une date relativement récente, lorsque l’on eut l’idée d’apposer sur des pastilles de métal une marque qui en garantissait la valeur. On tend aujourd’hui à considérer que cette initiative est due à des banquiers et à des commerçants installés dans les cités côtières de l’Asie Mineure. Mais ce monnayage privé dut disparaître progressivement, au fur et à mesure que les États se réservèrent le privilège de frapper le numéraire, d’en régler la valeur et d’en assurer la circulation. Au viie siècle avant J.-C., la monnaie, dont l’usage s’était répandu dans le bassin de la mer Égée et dans certaines régions de l’Asie Mineure, était déjà, comme de nos jours, un instrument indispensable à la vie économique et un des signes essentiels de l’autonomie politique. Les premières monnaies étaient sans doute marquées d’un simple poinçonnage. Bientôt, cependant, on dut éprouver le besoin de mettre sur les pièces des motifs plus caractéristiques et d’augmenter le prestige du numéraire en lui donnant un aspect plus séduisant. Le type monétaire s’inscrivit au début sur une face de la pièce, mais la monnaie s’enrichit par la suite d’un second type qui en occupa l’autre face. En Grèce, la monnaie a trouvé un milieu particulièrement favorable à son développement artistique. Les problèmes techniques et esthétiques que posaient la fabrication et la décoration des flans monétaires ont été résolus par le génie grec avec cette orginalité et cette puissance d’invention qui le caractérisent. Là, comme dans beaucoup d’autres domaines, les Grecs ont trouvé la solution définitive, celle qui satisfaisait toutes les exigences de l’esprit et du goût.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782821828711
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Les reproductions de statues sur les monnaies grecques - La statuaire archaïque et classique
Auteur
Editeur Presses universitaires de Liège
Collection Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres de l’université de Liège
Langue FR
Date de publication 13/06/2013
Nombre de pages 0

Droits numériques

Ean MULTI 9782821828711
Type de protection Digital watermarking
Haut