chargement

Histoires de samouraïs : Récits de temps héroïques

éditeur : Budo Editions
catégorie : Sciences humaines et sociales
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
16,99 €

PDF

Adobe DRM
16,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Comme une fleur de cerisier…

Hana wa sakura gi hito wa bushi…

« Parmi les fleurs, le cerisier ;

parmi les hommes, le guerrier. »

FÉROCES AU COMBAT mais poètes à leurs heures, d’une volonté inflexible et pourtant d’une sensibilité à fleur de peau, prêts à mourir mais toujours sûrs de vaincre, fiers chevaliers au port altier, plus grands encore sur leurs destriers, flanqués de deux sabres, ces vivants compagnons et insignes de leurs privilèges, sanglés dans leurs belles armures lamellées aux couleurs chatoyantes, ils étaient les samouraïs !

Que n’a-t-on écrit sur leurs vies mouvementées, leurs destins souvent tragiques ? Comment se faire aujourd’hui une idée juste de ces personnages à travers les inévitables déformations dues au temps ? Comme celle des preux de nos chansons de geste ou encore celle des héros des sagas des pays nordiques, leur histoire se confond désormais avec le mythe ; et les récits de leurs hauts faits, qu’ils soient plus près de la réalité ou de la légende, ont été colportés jusqu’à nous par les générations successives d’un peuple admiratif. Et c’est bien ce qui compte, en ce siècle où nous avons tous besoin d’un peu d’exaltation et de rêve.

Qui n’a pas été séduit par l’un ou l’autre aspect du caractère, de l’éthique, de la vie de ces guerriers professionnels du Moyen Âge japonais ? L’Histoire a rendu hommage à certains plus vite qu’à d’autres, qu’il s’agisse du respect admiratif devant certaines réussites ou de l’admiration émue devant d’autres échecs, non moins nobles dans la démarche qui fut à leur origine. Ce que la tradition japonaise appelle hogan-biiki, la noblesse de l’échec… Car nombreux ont été ces samouraïs, ou ces rônins (samouraïs qui ne se reconnaissaient plus de maître), à avoir perdu leur vie à lutter contre des forces contraires, victimes de basses intrigues, malgré des doses de courage, de fidélité, de détermination hors du commun. Leur histoire est souvent tragique. Ils furent plus d’un à sortir de ce monde, seuls, voués à l’exil ou condamnés au suicide rituel, une fois qu’ils avaient cessé d’être utiles, pourchassés par des systèmes politiques qui ne pouvaient exister qu’en broyant implacablement les forts et les purs. Le récit de leurs vies est souvent une leçon. Car l’échec et la solitude peuvent être une forme de réussite lorsqu’ils sont synonymes de dignité de l’homme en quête d’un impossible. La gloire des héros n’a souvent été qu’un temps fugitif et fragile, un instant d’émotion magique, qui passa au moment où ils la crurent immortelle.

Le samouraï fut une figure pathétique et poignante plus souvent qu’il n’a été un héros invincible. Il ne fut que davantage assuré de ne pas être oublié. Car alors que l’Occident retient surtout ses héros « positifs », ceux qui ont gagné dans leur entreprise, le Japon, avec une tout autre sensibilité, est surtout ému par ses héros malheureux. Ils y sont depuis toujours figures hautes en couleur des théâtres Kabuki et Nô, de contes et de ballades, de films… Le récit de leurs parcours, même dans sa forme la plus dépouillée, pose des siècles après les mêmes questions. Et peut-être même avec davantage d’acuité en notre époque où seul semble payer le pragmatisme le plus cynique : leur mort, le plus souvent violente, fut-elle défaite ou victoire ? Sur qui ? Sur quoi ? Le vainqueur est-il forcément celui qui survit ? Le sacrifice des plus braves a-t-il un sens ? Pourquoi faut-il que si souvent triomphe le mal ou le médiocre ?

Quoi qu’il en soit, ces samouraïs de l’empire du Soleil-Levant, si souvent évoqués mais plus rarement compris, s’estompent et se confondent dans nos rêves d’un type d’homme pur, parfait, sans reproche. Ils rejoignent ainsi cette galerie de portraits idéalisés qui, provenant de partout et de tous les temps, constituent ce patrimoine culturel commun laissé par l’évolution de l’humanité, et où viennent se nourrir l’imaginaire et l’espoir des hommes de notre temps. Même si ces héros des temps jadis n’ont été que rosée à l’aurore, poussière sous le vent, leur histoire reste une touche de rêve sur fond de nostalgie.

Ces pages ont été écrites d’après des faits parfaitement historiques. J’ai essayé d’y faire revivre certains de ces paladins, que leurs contemporains considéraient comme ayant quelque chose de plus que de simples humains, puisqu’ils eurent, le temps d’un souffle puissant, cet éclat inégalable de la fleur de cerisier (sakura) juste avant qu’elle ne commence à faner et mourir.

« Si quelqu’un te demande

Quel est l’esprit du Japon :

C’est une fleur de cerisier

Qui s’exhale au soleil levant. »

– Mottori Norinaga (1730-1801)

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782846176316
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Histoires de samouraïs : Récits de temps héroïques
Auteur
Editeur Budo Editions
Langue FR
Date de publication 04/07/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782846176316
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782846175210
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782846172448
Haut