chargement

Sur les traces du serpent blanc

éditeur : Imago
catégorie : Romans et nouvelles > Littérature étrangère
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
13,99 €

PDF

Adobe DRM
13,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Préface

Nam Sang-sun est née, en 1963, au coeur de la Corée du Sud, dans la province du Kyòngsang septentrional. C’est dans cette enclave montagneuse qu’elle passe son enfance avant de partir pour la capitale ; elle est alors âgée de vingt ans et le pays vit au rythme des manifestations estudiantines. Nam Sang-sun fait son apparition sur la scène littéraire coréenne, en 1993, avec ce premier roman pour lequel elle se voit attribuer le prix « Auteurs du temps ». En 1995, elle fait paraître un second roman, Comment les papillons se posent-ils ?, sans grand succès, puis une série de nouvelles : Les Contours de la mort, La photographie sans le postier, dépendance, Mauvais liens, Le Chat qui n’avait pas de moustaches et Coup de sifflet.

Le temps s’écoule, l’Histoire fait son oeuvre et les inflexions varient ; les supports fondamentaux de la dictature s’effondrent dans la rue sous la pression d’une jeunesse fougueuse, assoiffée de liberté, qui entraîne dans son sillage les cols blancs et toute la société coréenne. Le tourbillon des événements laisse le pays étourdi. Il donnera naissance à une nouvelle génération d’écrivains, fils du miracle économique, oriflammes d’une démocratisation en marche. Nam Sangsun est l’un des nombreux représentants de cette génération spontanée dont l’écriture émue, encore fébrile, parfois naïve mais toujours poignante, se veut révélatrice d’un goût prononcé pour une simplicité perdue dans le chaos d’un urbanisme anarchique, au milieu de la poussière sans couleur que soulève la foule des cités déshumanisées. Elle vient laver toute cette crasse comme la pluie déferlante de la mousson, afin de nous replonger à la source d’une Corée toute rurale qu’on appelait autrefois le pays de la sérénité matinale. Simplicité et authenticité forment un axiome indifférent aux attaques de la modernité.

Son héroïne, U Kyòng-kyòng, lève un voile pudique sur le prurit de la discorde intestine. à travers le long parcours qui la conduit vers la maturité, la petite aventurière ouvre les yeux sur l’étrange relation qu’entretiennent la violence destructrice et la pureté des aspirations banales. Et c’est autour de Min-ja, l’agneau du sacrifice, que vont se déchaîner les liens karmiques. La narratrice perçoit l’humanité commune à son grand-père, le patriarche de Kalkol, la Gorge-auxamarantes, craint et respecté de tous, à Min-ja dont la raison vacille, à la femme du beau Chong-bòm et surtout à tous les habitants du village de Sangshinwon, le village des lépreux… Sur les chemins de l’enfance de Kyòng-kyòng le fort dévore le faible et, dans cette jungle, le seul moyen d’échapper à la fatalité, c’est de se lancer sur les traces du serpent blanc…

Pascal Grotte

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782849524725
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Sur les traces du serpent blanc
Auteur
Editeur Imago
Langue FR
Date de publication 01/01/2011

Droits numériques

Ean EPUB 9782849524725
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782849521311
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782849520765
Haut