chargement

Peintre dans les tranchées Croquis et lettres (1914-1918)

éditeur : Imago
catégorie : Histoire > Histoire de France
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
15,99 €

PDF

Adobe DRM
15,99 €
Lecture multi-support

Résumé

9 août 1915 (Châlons, du 4 au 8 septembre 1915)

Mon Papa chéri,

J’ai toutes tes lettres, j’ai eu ta dernière carte hier. Tout va bien. Depuis j’ai passé une nouvelle visite. Le Major m’a demandé mon régiment et a vu de qui il s’agissait. C’est un type serviable et ferme. Je ne sais ce qu’il a pensé, il ne m’a rien dit, mais examiné avec attention et il m’a donné 5 jours de répit. On verra après. J’attends et je profite du soleil trop chaud, je me retape à vue d’œil du fait de la nourriture que j’absorbe, force repas en ville. En effet en quittant les lignes, j’étais sombre mais le calme et le soleil ont ramené la gaieté, je reprends confiance.

Il me faudrait là-dessus une permission de quelques jours. Je serais heureux alors, mais c’est rêve impossible, je le crois bien.

La campagne est riche et lourde. Hier je me suis promené, il y a un faubourg de la ville qui se perd là, une grande route et les dernières maisons sont celles d’un village. Je me suis assis sur le talus vert et longtemps je me suis amusé des jeux du soleil sur la route claire et sur les tabliers blancs des gosses qui jouaient. J’ai trouvé en ville un vieux Mercure de France et le soir je lis les journaux du jour. Avec ça j’ai l’illusion de paix. Il n’y a que le bonheur de la réunion qui nous manque. Aujourd’hui j’ai reçu une carte d’Henri toujours à Bantzenheim.

La chaleur est accablante. Je voudrais bien pouvoir me reposer encore mais le Major est une énigme : « L’on ne vous garde ici que quelques jours, aussi dans 5 jours, sera-ce ou le front ou l’intérieur ? »

Le Temps dit : « les Allemands ne sont pas à bout, la campagne d’hiver est certaine à moins d’un effondrement subit de nos ennemis. »

Chose improbable !

Malgré l’avenir nuageux, soyons forts, confiants et répétons les mots de Daudet et que Lucien Simon m’envoyait encore « Pleure pas, m’Ami, les beaux jours reviendront ». Maintenant je ne pourrai plus écrire que des lettres ouvertes, une gaieté de la censure ! L’administration invente d’odieuses taquineries.

Se dire son amour et voir les mots déflorés par des imbéciles.

Je t’aime en toute liberté.

Ton fils.

Ici je reçois peu de lettres, je m’ennuie.
Les Denier s’illusionnent encore sur la permission.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782849529140
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Peintre dans les tranchées - Croquis et lettres (1914-1918)
Auteur
Editeur Imago
Langue FR
Date de publication 01/10/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782849529140
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782849528792
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782849528792
Haut