chargement

You can farm

éditeur : Editions France Agricole
catégorie : Décoration, travaux et jardinage > Jardinage
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

PDF

Adobe DRM
23,20 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

9. L’IMPATIENCE

En bref cela veut dire vouloir trop, trop vite, pour ensuite vous retrouver frustré trop tôt. Tout ce qui vaut la peine d’être accompli vaut la peine d’attendre. J’ai souvent vu des gens tout abandonner juste avant de percer.

Souvenez-vous que la courbe de progression des entreprises commence toujours par chuter au fond du désespoir avant de grimper jusqu’à l’apogée du succès. Certaines études montrent que la plupart des millionnaires ne gagnent pas tant d’argent que cela. Ils ne gagnent peut-être que 70 000 dollars par an, mais ont en moyenne cinquante-sept ans. En réalité, ils commencent tôt, économisent furieusement et poursuivent ainsi jusqu’à peser un million de dollars.

Généralement, tout ce qui arrive trop facilement et trop rapidement s’en ira de la même manière. Quelque chose se passera qui le fera mal tourner. C’est encore plus vrai en commerce. Je ne peux pas vous dire le nombre d’opportunités qui se sont présentées à nous – qui nous ont fait penser « voilà, c’est bon » – et qui finalement ne se sont pas concrétisées. L’euphorie précoce tend à se transformer en frustration.

Si ce que vous faites ne marche pas, continuez à mettre au point, à peaufiner et à ajuster jusqu’à ce que cela marche. Votre manière de planter les tomates, votre manière de construire un poulailler : ces plans ne sont pas gravés dans le marbre. Soyez prêt à vous heurter à des obstacles sur votre route vers le succès. J’ai vu tant de gens augmenter leur production jusqu’à avoir près de mille poulets de pâturage, et jeter l’éponge juste au moment où ils allaient enfin dégager un gros profit.

L’une de mes histoires préférées concerne Thomas Edison, racontée par son fils Charles :

« Il m’est souvent demandé : “N’a-t-il jamais échoué ?” La réponse est : “Bien sûr que si.” Thomas Edison a souvent connu l’échec. Son premier brevet, alors qu’il était sans le sou, était pour un enregistreur de vote électrique, mais des législateurs peu scrupuleux ont refusé de l’acheter. Une autre fois, toute sa fortune était investie dans un procédé de séparation magnétique de minerai à faible teneur en fer, pour découvrir que son procédé était déjà obsolète et non-commercialisable du fait de l’ouverture du riche Mesabi Range. Mais la peur de l’échec ne l’a jamais arrêté. “Bof !” dit-il à un collègue découragé après une série d’expérimentations éprouvante, “nous n’avons pas échoué. Nous connaissons maintenant un millier de choses qui ne fonctionnent pas, et nous nous sommes rapprochés d’autant de la découverte qui marchera”. »

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782855575247
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre You can farm
Auteur
Editeur Editions France Agricole
Langue FR
Date de publication 01/01/2017

Droits numériques

Ean PDF 9782855575247
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782855574837
Haut