chargement

Contrôle de gestion bancaire

éditeur : RB Edition
catégorie : Économie et affaires > Comptabilité
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Adobe DRM
36,99 €

PDF

Adobe DRM
36,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Avant-propos

Le contrôle de gestion a été introduit dans le secteur bancaire et financier plus tardivement que dans les entreprises industrielles. Ce délai s’explique par la limitation de la concurrence qui a longtemps marqué le secteur bancaire mais aussi par l’encadrement réglementaire qui reste une caractéristique importante des activités bancaires et financières. D’autres facteurs, plus techniques, ont contribué à ce retard : les banques et établissements financiers sont des entreprises de services où la mesure des opérations est plus délicate que dans l’industrie et où les charges indirectes, non directement liées aux opérations, sont très lourdes. Ces caractéristiques techniques ont rendu particulièrement complexe la mise au point de comptabilités analytiques performantes permettant de soutenir la prise de décision et le suivi de gestion.

Mais depuis maintenant une trentaine d’années environ, l’environnement de la profession a été bouleversé ce qui a permis l’éclosion de la concurrence entre les institutions, contraintes de se transformer en véritables entreprises. En particulier, l’ouverture du marché européen des capitaux, l’internationalisation des grandes banques et l’introduction d’une monnaie unique en Europe ont entraîné une pression considérable sur les acteurs du secteur bancaire et financier. Les marges se sont contractées, la rentabilité des opérations s’est fragilisée et les risques ont augmenté. Parallèlement à ce contexte concurrentiel, de nouveaux produits ont été créés, en particulier dans les activités financières, produits particulièrement innovants et complexes et nécessitant des capacités d’adaptation rapides. Enfin, pendant cette même période, une « reréglementation », d’origine internationale, a été introduite avec l’adoption de nouveaux ratios prudentiels comme le ratio de solvabilité Cooke puis Bâle II et Bâle III maintenant.

Dans cet environnement en pleine mutation, le contrôle de gestion s’est fortement développé dans les banques et les établissements financiers. Le retard par rapport aux entreprises industrielles s’est résorbé peu à peu de sorte que les systèmes de contrôle de gestion des banques les plus avancées peuvent être considérés comme ayant atteint les standards des meilleurs systèmes de contrôle de gestion des entreprises industrielles.

Pour la plupart des banques, le contrôle de gestion joue un rôle clé. Il est passé du statut de fonction secondaire à celui d’avantage concurrentiel pour les établissements qui se dotent de moyens de calcul des rentabilités, de suivi des performances, et d’une organisation en centres de responsabilités et lignes de métier. Il n’y a plus de certitude que toute activité engendre mécaniquement des recettes porteuses d’un résultat positif et seul un système de contrôle de gestion performant peut permettre aux dirigeants d’arbitrer et de piloter des portefeuilles d’activités de plus en plus complexes.

Quant aux gestionnaires et aux opérateurs, quels que soient leurs niveaux, ils sont sollicités en permanence pour améliorer, rétablir ou maintenir des niveaux acceptables de performance économique. Pour cela, une information pertinente, rapide et de qualité leur est nécessaire. C’est le rôle du contrôle de gestion que de la fournir.

L’objet du présent ouvrage est de formaliser la conception du métier, l’organisation de la fonction, la nature des outils, des techniques et des méthodes développés par le contrôle de gestion dans le contexte bancaire et financier. La première partie de l’ouvrage est consacrée aux objectifs de la fonction contrôle de gestion et à son organisation. La seconde partie, plus technique, présente les méthodes de mesure des rentabilités et les différents choix techniques qui s’offrent en matière de comptabilité analytique. Enfin, la troisième partie est consacrée à la gestion prévisionnelle, au suivi des résultats et des risques ainsi qu’aux développements récents de la fonction.

Cette septième édition a été l’occasion d’ajouts et de modifications significatifs par rapport aux éditions précédentes :

?>Le chapitre 1 a été entièrement remanié afin de tenir compte des changements opérés au niveau du cadre juridique et institutionnel bancaire français et européen.

>Les chapitres 8 (Démarche stratégique et planification opérationnelle) et 9 (Budget et suivi budgétaire) et une partie du chapitre 7 (Les autres axes des rentabilités) ont été complétés afin d’intégrer les contraintes réglementaires liées au nouveau mécanisme « SREP » (Supervisory Review and Evaluation Process) mis en oeuvre par la Banque centrale européenne (BCE) pour les banques systémiques.

>Le chapitre 9 a été actualisé et complété : il intègre les derniers développements en matière de ratios prudentiels Bâle III et en particulier la liquidité.

>Tous les autres chapitres ont été réactualisés, en particulier les chapitres 10 (Tableaux de bord de gestion et indicateurs) et 12 (Perspectives du contrôle de gestion bancaire).

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782863257951
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Contrôle de gestion bancaire
Auteurs ,
Editeur RB Edition
Langue FR
Date de publication 28/11/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9782863257951
Type de protection Adobe DRM
Ean PDF 9782863257968
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782863257944
Haut