chargement

La Comtesse rouge - Nouvelle édition

éditeur : Dominique Leroy
catégorie : Bd et Humour
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Sans DRM
7,99 €

MULTI

Formats inclus : PDF, STREAMING, EPUB
Digital watermarking
7,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Préface

Les charmes de l'horreur n'enivrent que les forts.

BAUDELAIRE

« Les Fleurs du Mal », XCVII

Dracula n'est pas le seul vampire des Carpates, de même que Gilles de Rais n'est pas l'unique monstre sanglant de l'Occident. L'histoire se souvient de temps en temps d'une comtesse Nadasdy, épouse Bàthory, cousine de Gabriel prince de Transylvanie, ennemi des Habsbourg.

C'est par Georges Bataille qu'en 1960 j'ai été mis sur la piste de cet événement ancien, horrible mais loin d'être rare. « Le sang humain n'a qu'une manière de couler », a écrit Pierre Jean Jouve *. Bataille voulait des détails pour étoffer Les larmes d'Éros qui parut peu après dans ma collection (bien que la lâcheté de la presse ait feint de l'ignorer, quitte à se rattraper vingt ans plus tard).

La « comtesse sanglante » – ainsi la nomma von Elsberg dès 1894 – était hantée par la jeunesse de son corps : elle l'entretenait par le sang humain. On a évité soigneusement d'analyser les raisons charnelles qui poussaient cette femme – une fausse blonde à la façon vénitienne – à la frénésie d'être désirable malgré les années qui passaient. Ses crimes furent à la hauteur de ses envies de jouissance illimitées et donc sans assouvissement concevable.

Personne – même pas Bataille ! – ne s'est aperçu que le dossier d'Erzsébet Bàthory avait été traité en roman par Leopold von Sacher Masoch lui-même, dans une fort bonne nouvelle intitulée Eau de Jouvence – « eau » est à lire comme métonymie de « sang » – qui a inspiré sans doute la Blutgräfin parue plus tard à Breslau.

Sacher Masoch était une étoile de première grandeur des salons viennois. Mais il était aussi très répandu dans les milieux intellectuels de Paris, dont l'éclectisme a été toujours exemplaire : Zola, Dumas (fils), Daudet, Catulle Mendès, François Coppée, Saint-Saëns, Gounod, Mounet-Sully, Paul Hervieu ou... Pasteur le connaissaient bien. D'ailleurs, il fut décoré de la Légion d'Honneur, certes avant que Krafft-Ebing n'utilise son nom pour créer un néologisme chanceux : masochisme (que le psychiatre de Strasbourg accola à un autre de ses nouveaux mots : sadisme).

Sacher Masoch fit connaître cette aventure : il était à la portée de n'importe qui de la placer à côté de celle du compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, Gilles de Rais. La nôtre, elle, s'achève par la mort « naturelle » de la comtesse en 1614, murée vivante depuis trois ans et demi par décision de justice. Même la condescendance du roi Mathias II n'avait pas su la soustraire à son destin.

J'avoue qu'à la place du Grand Palatin de la Haute-Hongrie, György Thurzo, qui avait été son prude amant, je l'aurais acquittée. La « science » de l'époque – et l'école de Lazare Pena – donnait en clair la recette de ces bains de sang consacrés à éloigner la vieillesse. La comtesse avait cru à la lettre aux formules des savants contemporains, comme d'aucuns parmi nous ont cru jusqu'en 1972 que la lune était un bloc de glace, d'où dériva toute la philosophie voire la cosmogonie de Horbirger et de ses adeptes allemands et français. Passons. Le débat qui se déroula à Bicse aurait dû se limiter strictement à la légitimité de la manière dont la comtesse se procurait ce sang nécessaire à sa jeunesse, et non pas à sa cruauté propre qui disposait d'autres façons de s'accomplir.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782866886486
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre La Comtesse rouge - Nouvelle édition
Auteurs , ,
Editeur Dominique Leroy
Langue FR
Date de publication 20/05/2013

Droits numériques

Ean EPUB 9782866886486
Type de protection Aucune
Ean MULTI 9782866882655
Type de protection Digital watermarking
Ean papier 9782866886479
Haut