chargement

La Fée aux miettes

éditeur : Michel de Maule
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

PDF

Adobe DRM
16,10 €
Lecture multi-support

Résumé

TABLE DES MATIÈRES

Table des matières

Avant-propos de Jean-Luc Moreau :

« Charles Nodier, ou la féerie lucide »

Note sur la présente édition

LA FÉE AUX MIETTES

Au lecteur qui lit les préfaces

I. Qui est une espèce d’introduction.

II. Qui est la continuation du premier, et où l’on

rencontre le personnage le plus raisonnable

de cette histoire à la maison des fous.

III. Comment un savant, sans qu’il y paraisse,

peut se trouver chez les lunatiques, par manière

de compensation des lunatiques qui se trouvent

chez les savants.

IV. Ce que c’est que Michel, et comment son oncle

l’avait sagement instruit dans l’étude des bonnes

lettres et la pratique des arts mécaniques.

V. Où il commence à être question

de la Fée aux miettes.

VI. Où la Fée aux miettes est représentée au naturel,

avec de beaux détails sur la pêche aux coques,

et sur les ingrédients propres à les accommoder,

pour servir de supplément à La Cuisinière bourgeoise.

VII. Comment l’oncle de Michel se mit en mer,

et comment Michel fut charpentier.

VIII. Dans lequel on apprend qu’il ne faut jamais
jeter ses boutons au rebut sans en tirer le moule

IX. Comment Michel pêcha une fée, et comment

il se fiança.

X. Ce qu’était devenu l’oncle de Michel,

et de l’utilité des voyages lointains.

XI. Qui contient le récit d’une tempête incroyable,

avec la rencontre de Michel et de la Fée aux miettes

en pleine mer et ce qui arriva.

XII. Où il est traité pour la première fois

de la cérémonie du mariage chez les chiens.

XIII. Comme quoi Michel fut aimé d’une grisette
et amoureux d’un portrait en miniature.

XIV. Comment Michel traduisit l’hébreu

à la première vue, et comment on fait des louis d’or

avec des deniers, pourvu qu’il y en ait assez ;

plus, la description d’un vaisseau de nouvelle

invention et des recherches curieuses

sur la civilisation des chiens danois.

XV. Dans lequel Michel soutient un combat

à outrance avec des animaux qui ne sont pas

connus à l’Académie des sciences.

XVI. Où l’on voit ce que c’est qu’une enquête

judiciaire, et autres choses divertissantes.

XVII. Qui est le procès-verbal naïf des séances

d’une cour d’assises.

XVIII. Comment Michel le charpentier était innocent,

et comment il fut condamné à être pendu.

XIX. Comment Michel fut conduit à la potence,

et comment il se maria.

XX. Ce que c’était que la maison de la Fée aux miettes,

et la topographie poétique de son parc, dans le goût

des jardins d’Aristonoüs de M. de Fénelon.

XXI. Dans lequel on lira tout ce qui a été écrit

de plus raisonnable jusqu’à nos jours sur la manière

de se donner du bon temps avec cent mille guinées

de rente, et même davantage.

XXII. Où l’on enseigne la seule manière honnête

de passer la première nuit de ses noces

avec une jeune et jolie femme, quand on vient

d’en épouser une vieille, et beaucoup d’autres

matières instructives et profitables.

XXIII. Comment Michel fut introduit dans un bal

de poupées vivantes, et prit plaisir à les voir danser.

XXIV. Ce que Michel faisait pour se dédommager

quand il fut riche.

XXV. Comment la Fée aux miettes envoya Michel

à la recherche de la mandragore qui chante,

et comment il finit de l’épouser.

XXVI. Le dernier et le plus court de la narration

de Michel, qui est par conséquent le meilleur

du livre.

CONCLUSION. Qui n’explique rien et que l’on peut
se dispenser de lire.

Notes

Postface de Jean-Luc Moreau :

« La Fée aux miettes, chef-d’oeuvre “ compagnonnique ”
en forme d’art poétique »

Notes

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782876231743
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre La Fée aux miettes
Auteurs ,
Editeur Michel de Maule
Langue FR
Date de publication 01/01/2006

Droits numériques

Ean PDF 9782876231743
Type de protection Adobe DRM
Haut