chargement

Le pont du bouddha barbu

éditeur : Editions de l'Éveil
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
10,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

CHAPITRE I

Aiko

KOB, OU PLUTÔT KOBU-KUN, « le bosselé », qu’on appelait ainsi à cause de la gibbosité de son crâne rasé, venait de faire « customiser » et repeindre sa Skyline de 1991, une voiture plus toute jeune, certes, mais qui pouvait encore tenir très gentiment la dragée haute à bon nombre de bolides modernes. Il avait choisi pour cela un profond oranger-violet, appelé sur le prospectus du garage : couleur « Sang-dragon ».

C’était la même couleur que celle de ce ciel vu avec son amie Aiko un soir d’été de l’année précédente à Kamakura. Ce spectacle s’était passé juste après un dîner bien arrosé, sur la terrasse du café des surfeurs, face à la plage, avant les feux d’artifice annuels : « Ahlaaa ! c’est ma couleur préférée ! » s’était-elle exclamée alors, tout en tapant un mail sur son téléphone mobile.

Malheureusement Kob n’avait pas compris qu’elle parlait à cet instant non pas de l’horizon ténébreux, mais de la couleur pâle émeraude des motifs végétaux du yukata d’une mousmé affriolante qui venait de passer devant leur table (les « yukata » étant des kimonos très légers de coton qu’on passe en été pour sortir sur les plages ou dans les matsuri, les festivals).

Il avait donc demandé au peintre du garage d’inclure des paillettes d’argent et d’or véritables dans la profonde laque vermeil et surtout au sein des sept couches de vernis, pour donner à sa voiture un effet naturel plus « coucher de soleil ». Ce qui donna juste un effet réfringent à cette peinture, digne alors d’un bolide enchanté du monde merveilleux des surfers blonds en bermuda yin-yang peace & love.

Ce dimanche de septembre, il avait rendez-vous avec elle de nouveau, avec Aiko.

Aiko était « une fille kirei ». C’est-à-dire plus belle que les autres d’après lui. Elle mettait toujours un rouge à lèvres au ton violent, ce qui la distinguait particulièrement des autres tendrons japonais, d’autant qu’elle s’habillait de manière toujours un peu provocante. C’était une jeune fille plutôt « bien délinéée » (il le disait ainsi parfois). En y réfléchissant il pensait même que c’était à cause de ce rouge à lèvres et de cette ligne hypnotisante, « délinéée », qu’il était un jour tombé amoureux d’elle. D’ailleurs et même si elle avait un visage mignon, de longs cheveux qui sentaient bon, et des traits fins, de beaux yeux même, il aurait été incapable de vraiment dessiner cette fois ce visage, ou de le décrire, pour établir par exemple un avis de recherche.

Il la sentait donc à la fois très belle et très commune, très excentrique et très fragile. Enfin non, il n’aurait pas pu expliquer ce curieux paradoxe des contraires chez Aiko, sinon par le fait évident qu’elle avait donc un « je-ne-sais-quoi » de très particulier qui la mettait dans son esprit bien au-delà de la vague féminité commune.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782912795953
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le pont du bouddha barbu
Auteur
Editeur Editions de l'Éveil
Langue FR
Date de publication 21/09/2015

Droits numériques

Ean EPUB 9782912795953
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782912795434
Haut