chargement

Charte africaine de l'entrepreneuriat social

éditeur : NENA
catégorie : Économie et affaires > Gestion, Management et Ressources humaines
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB (Format recommandé)

Digital watermarking
Gratuit

PDF

Digital watermarking
Gratuit
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

1. Promulgation

Considérant que :

– les entreprises sont dans toute économie prospère les véritables agents de création des richesses nécessaires au bien-être matériel et psychologique des peuples;

– le sous-développement en Afrique se manifeste dans une large mesure par la faiblesse de son tissu d’entreprises locales;

– le développement de l’entrepreneuriat s’impose en Afrique comme l’axe stratégique central de son développement économique et de son progrès social;

– que le modèle dominant d’entreprise a démontré, par le chômage persistant, les inégalités sociales, les dégradations environnementales, et la domination des oligopoles internationaux, son incapacité à assurer le bien-être économique, social et environnemental des peuples;

– une forme alternative d’entreprise est nécessaire pour parvenir à un développement économique autonome et durable, à la justice sociale et à une démocratisation économique participative;

– toute action collective de promotion de l’entrepreneuriat ne peut être efficace qu’à condition de partager une vision claire apte à montrer le but à atteindre, à inspirer les mesures pratiques immédiates à prendre, et à mobiliser les volontés et les énergies;

le Consortium africain pour l’entrepreneuriat social, association vouée à la promotion d’une vision et d’une stratégie de l’entrepreneuriat social, promulgue la présente Charte africaine de l’entrepreneuriat social comme orientation et guide pour la création et l’expansion en Afrique d’entreprises qualifiées de sociales.

2. Objet

Poursuivant une tradition ancienne, un mouvement dit de l’entrepreneuriat social s’est récemment développé à l’échelle internationale, avec diverses dénominations, telles que « social business » ou « économie sociale et solidaire ». Malgré sa diversité, ce mouvement partage une aspiration à entreprendre différemment du modèle capitaliste d’entreprise, pour bâtir une nouvelle société basée sur une économie juste et prospère.

La présente Charte expose une conception du modèle d’entreprise dite« sociale ». Elle décrit ce nouveau type d’entreprise avec un ensemble de caractéristiques portant à la fois sur son fonctionnement interne et sur l’impact engendré sur la société et l’environnement. Elle situe l’entrepreneuriat social dans son rôle historique stratégique pour l’avènement d’une nouvelle société, et pour une approche éthique des rapports sociaux.

Bien que d’intérêt universel, la Charte tient d’abord compte du contexte africain. Elle s’adresse prioritairement aux entrepreneurs africains pour les inviter à gérer autrement leur entreprise, et contribuer ainsi au mieux à l’impérieux effort de développement authentique du continent. La Charte leur donne, ainsi qu’aux partenaires et à la société en général, un outil pratique pour évaluer dans quelle mesure toute entreprise peut prétendre se qualifier de sociale, pour reconnaître les progrès accomplis et les lacunes à combler, et prendre ainsi la mesure du nécessaire effort prolongé pour approcher du modèle.

3. Définition

L’entreprise sociale est une entreprise qui s’impose une double exigence de rentabilité économique et de responsabilité sociétale et environnementale, chaque exigence étant aussi importante l’une que l’autre.

Elle retient de l’entreprise capitaliste la nécessité de la rationalité économique qui a permis dans l’histoire une énorme croissance des capacités productives et de l’utilisation des technologies. Elle refuse toutefois de faire de l’accumulation infinie de profits et de capital sa seule et unique raison d’être.

Parallèlement, l’entreprise sociale se donne pour mission, d’une façon analogue aux organisations humanitaires, de générer les plus grands bénéfices possibles sur les plans économique, social, culturel et environnemental, agissant, « comme si », le mieux-être de la société ne dépendait que de sa seule action. Elle considère ce souci de responsabilité sociétale compatible et complémentaire avec la recherche d’un enrichissement légitime et souhaitable, lequel peut apporter à son action sociale une base de stabilité et d’indépendance financière. L’exercice de cette responsabilité implique par ailleurs un fonctionnement interne basé sur des relations éthiques avec tous les partenaires de l’entreprise, reposant sur les principes d’équité et de participation.

Poursuivre ces deux exigences contradictoires de viabilité économique et d’impact sociétal maximal est le défi de l’entreprise sociale, l’effort permanent que doivent apprendre à maîtriser les entrepreneurs sociaux, ces nouveaux leaders économiques, combinant les qualités entrepreneuriales usuelles avec l’adhésion à des valeurs d’intégrité, de modestie et de sobriété.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782917591703
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Charte africaine de l'entrepreneuriat social
Auteur
Editeur NENA
Langue FR
Date de publication 01/01/2012

Droits numériques

Ean EPUB 9782917591703
Type de protection Digital watermarking
Ean PDF 9782370153258
Type de protection Digital watermarking
Haut