chargement

PDF

Digital watermarking
7,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Historiquement, la ponctuation sépare tout d’abord les mots. Elle permet aux copistes d’être fidèles aux textes et aux lecteurs à voix haute de pouvoir respirer. Puis l’imprimerie lui confère une fonction de régulation du langage, régulation que les écrivains rebelles remettent parfois en question selon les modes du moment. Cet automne, XYZ, la revue de la nouvelle, fait de la ponctuation son thème central. « Si la nouvelle tend vers la brièveté, sans toujours l’atteindre, la ponctuation, elle, émane du point sans pouvoir s’y limiter » : écrit Jean-Sébastien Lemieux dans sa présentation du numéro. Les nouvelles qui le composent n’expérimentent pas forcément avec la ponctuation en tant que telle, mais elles en tirent toutefois un certain principe : celui de l’autoréflexion sur la littérature elle-même, la fiction venant remettre en question les pouvoirs du langage. La revue propose onze textes courts signés Sophie Prévost, Thomas Mainguy ou Julius Nicoladec, ainsi que le lauréat du concours de nouvelles XYZ, L’Épouvantail de David Bélanger, et trois comptes-rendus d’ouvrages théoriques ou de recueils divers.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782924343142
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre XYZ. La revue de la nouvelle. No. 127, Automne 2016 - Ponctuation
Auteurs , , , , , , , , , , , , , , , ,
Editeur Jacques Richer
Collection XYZ. La revue de la nouvelle
Langue FR
Date de publication 06/09/2016
Nombre de pages 94

Droits numériques

Ean PDF 9782924343142
Type de protection Digital watermarking
Haut