chargement

PDF

Digital watermarking
6,99 €
Lecture multi-support

Résumé

« N’oublions pas que nous sommes tous des immigrants et que l’on est toujours l’autochtone de quelqu’un d’autre » : sous le titre Le 8e feu, l’édition de printemps de TicArtToc donne la parole aux artistes autochtones. Proposer un acte de réconciliation, briser les stéréotypes folkloriques, découvrir une renaissance créative dans la modernité et aussi, simplement, remercier : voici la démarche de ce numéro spécial produit en collaboration avec Nadine St-Louis, fondatrice des Productions Feux Sacrés. André Dudemaine pose la question de la possibilité d’un cinéma autochtone. Marie-Josée Parent réfléchit aux impacts du système colonial canadien sur les identités culturelles. Et, surtout, de nombreux portraits d’artistes - peintres, sculpteurs ou musiciens - nous sont offerts : Eruoma Awashish, Sarah Cleary, Miaskom Sipi, Nico Williams et tant d’autres font résonner les mots, les images et les sons de leurs communautés. TicArtToc se fait la mission de porter ces artistes bien souvent invisibles, mais ô combien essentiels.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9782981703323
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre TicArtToc. No. 8, Printemps 2017 - Le 8e feu
Auteurs , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Editeur Diversité artistique Montréal (DAM)
Collection TicArtToc
Langue FR
Date de publication 20/12/2017
Nombre de pages 68

Droits numériques

Ean PDF 9782981703323
Type de protection Digital watermarking
Haut