chargement

Maximes

éditeur : NumiLog
catégories : Actualité et documents > Biographies et mémoires, Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

106.
Pour bien savoir les choses, il en faut savoir le détail ; et comme il est
presque infini, nos connaissances sont toujours superficielles et imparfaites.

107.
C’est une espèce de coquetterie de faire remarquer qu’on n’en fait
jamais.

108.
L’esprit ne saurait jouer longtemps le personnage du coeur.

109.
La jeunesse change ses goûts par l’ardeur du sang, et la vieillesse conserve
les siens par l’accoutumance.

110.
On ne donne rien si libéralement que ses conseils.

111.
Plus on aime une maîtresse, et plus on est près de la haïr.

112.
Les défauts de l’esprit augmentent en vieillissant comme ceux du visage.

113.
Il y a de bons mariages, mais il n’y en a point de délicieux.

114.
On ne se peut consoler d’être trompé par ses ennemis, et trahi par ses
amis ; et l’on est souvent satisfait de l’être par soi-même.

115.
Il est aussi facile de se tromper soi-même sans s’en apercevoir qu’il est
difficile de tromper les autres sans qu’ils s’en aperçoivent.

116.
Rien n’est moins sincère que la manière de demander et de donner des
conseils. Celui qui en demande paraît avoir une déférence respectueuse pour
les sentiments de son ami, bien qu’il ne pense qu’à lui faire approuver les
siens, et à le rendre garant de sa conduite. Et celui qui conseille paye la
confiance qu’on lui témoigne d’un zèle ardent et désintéressé, quoiqu’il
ne cherche le plus souvent dans les conseils qu’il donne que son propre
intérêt ou sa gloire.

117.
La plus subtile de toutes les finesses est de savoir bien feindre de tomber dans
les pièges que l’on nous tend, et on n’est jamais si aisément trompé que
quand on songe à tromper les autres.

118.
L’intention de ne jamais tromper nous expose à être souvent trompés.

119.
Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu’enfin nous nous
déguisons à nous-mêmes.

120.
L’on fait plus souvent des trahisons par faiblesse que par un dessein formé
de trahir.

121.
On fait souvent du bien pour pouvoir impunément faire du mal.

122.
Si nous résistons à nos passions, c’est plus par leur faiblesse que par
notre force.

123.
On n’aurait guère de plaisir si on ne se flattait jamais.

124.
Les plus habiles affectent toute leur vie de blâmer les finesses pour s’en
servir en quelque grande occasion et pour quelque grand intérêt.

125.
L’usage ordinaire de la finesse est la marque d’un petit esprit, et il
arrive presque toujours que celui qui s’en sert pour se couvrir en un endroit,
se découvre en un autre.

126.
Les finesses et les trahisons ne viennent que de manque d’habileté.

127.
Le vrai moyen d’être trompé, c’est de se croire plus fin que les autres.

128.
La trop grande subtilité est une fausse délicatesse, et la véritable
délicatesse est une solide subtilité.

129.
Il suffit quelquefois d’être grossier pour n’être pas trompé par un
habile homme.

130.
La faiblesse est le seul défaut que l’on ne saurait corriger.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999997140
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Maximes
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997140
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999087
Haut