chargement

Le Tour du monde en 80 jours

éditeur : NumiLog
catégories : Jeunesse > Fiction, Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Sans DRM
Gratuit
Lecture multi-support

Résumé

« Monsieur,
dit-il, je crois que j'ai trouvé un moyen de transport.

–
Lequel ?

–
Un éléphant ! Un éléphant qui appartient à un Indien logé à cent pas
d'ici.

–
Allons voir l'éléphant, répondit Mr. Fogg. »

Cinq
minutes plus tard, Phileas Fogg, Sir Francis Cromarty et Passepartout arrivaient
près d'une hutte qui attenait à un enclos fermé de hautes palissades. Dans la
hutte, il y avait un Indien, et dans l'enclos, un éléphant. Sur leur demande,
l'Indien introduisit Mr. Fogg et ses deux compagnons dans l'enclos.

Là,
ils se trouvèrent en présence d'un animal, à demi domestiqué, que son
propriétaire élevait, non pour en faire une bête de somme, mais une bête de
combat. Dans ce but, il avait commencé à modifier le caractère naturellement
doux de l'animal, de façon à le conduire graduellement à ce paroxysme de rage
appelé « mutsh » dans la langue indoue, et cela, en le nourrissant
pendant trois mois de sucre et de beurre. Ce traitement peut paraître impropre
à donner un tel résultat, mais il n'en est pas moins employé avec succès par
les éleveurs. Très heureusement pour Mr. Fogg, l'éléphant en question
venait à peine d'être mis à ce régime, et le « mutsh » ne
s'était point encore déclaré.

Kiouni
— c'était le nom de la bête — pouvait, comme tous ses congénères,
fournir pendant longtemps une marche rapide, et, à défaut d'autre monture,
Phileas Fogg résolut de l'employer.

Mais
les éléphants sont chers dans l'Inde, où ils commencent à devenir rares. Les
mâles, qui seuls conviennent aux luttes des cirques, sont extrêmement
recherchés. Ces animaux ne se reproduisent que rarement, quand ils sont
réduits à l'état de domesticité, de telle sorte qu'on ne peut s'en procurer
que par la chasse. Aussi sont-ils l'objet de soins extrêmes, et lorsque Mr.
Fogg demanda à l'Indien s'il voulait lui louer son éléphant, l'Indien refusa
net.

Fogg
insista et offrit de la bête un prix excessif, dix livres (250 F) l'heure.
Refus. Vingt livres ? Refus encore. Quarante livres ? Refus toujours.
Passepartout bondissait à chaque surenchère. Mais l'Indien ne se laissait pas
tenter.

La
somme était belle, cependant. En admettant que l'éléphant employât quinze
heures à se rendre à Allahabad, c'était six cents livres (15 000 F) qu'il
rapporterait à son propriétaire. Phileas Fogg, sans s'animer en aucune façon,
proposa alors à l'Indien de lui acheter sa bête et lui en offrit tout d'abord
mille livres (25 000 F).

L'Indien
ne voulait pas vendre ! Peut-être le drôle flairait-il une magnifique
affaire.

Sir
Francis Cromarty prit Mr. Fogg à part et l'engagea à réfléchir avant d'aller
plus loin. Phileas Fogg répondit à son compagnon qu'il n'avait pas l'habitude
d'agir sans réflexion, qu'il s'agissait en fin de compte d'un pari de vingt
mille livres, que cet éléphant lui était nécessaire, et que, dût-il le
payer vingt fois sa valeur, il aurait cet éléphant.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999997371
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le Tour du monde en 80 jours
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997371
Type de protection Aucune
Ean papier 9999999110
Haut