chargement

Des cannibales

éditeur : NumiLog
catégories : Actualité et documents > Biographies et mémoires, Sciences humaines et sociales > Philosophie
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

C’est
don de Dieu que la divination ; voilà pourquoi ce devrait être une
imposture punissable d’en abuser. Entre les Scythes, quand les devins avaient
failli de rencontre, on les couchait, enforgés de pieds et de mains, sur des
chariotes pleines de bruyère, tirées par des boeufs, en quoi on les faisait brûler.
Ceux qui manient les choses sujettes à la conduite de l’humaine suffisance,
sont excusables d’y faire ce qu’ils peuvent. Mais ces autres, qui nous
viennent pipant des assurances d’une faculté extraordinaire qui est hors de
notre connaissance, faut-il pas les punir de ce qu’ils ne maintiennent l’effet
de leur promesse, et de la témérité de leur imposture ?

Ils
ont leurs guerres contre les nations qui sont au-delà de leurs montagnes, plus
avant en la terre ferme, auxquelles ils vont tout nus, n’ayant autres armes
que des arcs ou des épées de bois, apointées par un bout, à la mode des
langues de nos épieux. C’est chose émerveillable que de la fermeté de leurs
combats, qui ne finissent jamais que par meurtre et effusion de sang ; car,
de déroutes et d’effroi, ils ne savent que c’est. Chacun rapporte pour son
trophée la tête de l’ennemi qu’il a tué, et l’attache à l’entrée de
son logis. Après avoir longtemps bien traité leurs prisonniers, et de toutes
les commodités dont ils se peuvent aviser, celui qui en est le maître, fait
une grande assemblée de ses connaissants ; il attache une corde à l’un
des bras du prisonnier, par le bout de laquelle il le tient éloigné de
quelques pas, de peur d’en être offensé, et donne au plus cher de ses amis l’autre
bras à tenir de même ; et eux deux, en présence de toute l’assemblée,
l’assomment à coups d’épée. Cela fait, ils le rôtissent et en mangent en
commun et en envoient des lopins à ceux de leurs amis qui sont absents. Ce n’est
pas, comme on pense, pour s’en nourrir, ainsi que faisaient anciennement les
Scythes ; c’est pour représenter une extrême vengeance. Et qu’il soit
ainsi, ayant aperçu que les Portugais, qui s’étaient ralliés à leurs
adversaires, usaient d’une autre sorte de mort contre eux, quand ils les
prenaient, qui était de les enterrer jusques à la ceinture, et tirer au
demeurant du corps force coups de trait, et les pendre après, ils pensèrent
que ces gens ici de l’autre monde, comme ceux qui avaient sexué la
connaissance de beaucoup de vices parmi leur voisinage, et qui étaient beaucoup
plus grands maîtres qu’eux en toute sorte de malice, ne prenaient pas sans
occasion cette sorte de vengeance, et qu’elle devait être plu.s aigre que la
leur, commencèrent de quitter leur façon ancienne pour suivre celle-ci. Je ne
suis pas marri que nous remarquons l’horreur barbaresque qu’il y a en une
telle action, mais oui bien de quoi, jugeant bien de leurs fautes, nous soyons
si aveugles aux nôtres.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999997645
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Des cannibales
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997645
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999138
Haut