chargement

Le Bourgeois Gentilhomme

éditeur : NumiLog
catégories : Poésie, Théâtre et Correspondance > Théâtre, Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

ACTE
II

Scène
I

MONSIEUR
JOURDAIN, MAÎTRE DE MUSIQUE, MAÎTRE À
DANSER, LAQUAIS

MONSIEUR
JOURDAIN. – Voilà qui n'est point sot, et ces gens-là se trémoussent bien.

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Lorsque la danse sera mêlée avec la musique, cela fera plus
d'effet encore, et vous verrez quelque chose de galant dans le petit ballet que
nous avons ajusté pour vous.

MONSIEUR
JOURDAIN. – C'est pour tantôt au moins ; et la personne pour qui j'ai
fait faire tout cela me doit faire l'honneur de venir dîner céans.

MAÎTRE
À DANSER. – Tout est prêt.

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Au reste, monsieur, ce n'est pas assez : il faut qu'une
personne comme vous, qui êtes magnifique et qui avez de l'inclination pour les
belles choses, ait un concert de musique chez soi tous les mercredis ou tous les
jeudis.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Est-ce que les gens de qualité en ont ?

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Oui, monsieur.

MONSIEUR
JOURDAIN. – J'en aurai donc. Cela sera-t-il beau ?

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Sans doute, il vous faudra trois voix : un dessus, une
haute-contre, et une basse, qui seront accompagnées d'une basse de viole, d'un
théorbe, et d'un clavecin pour les basses continues, avec deux dessus de violon
pour jouer les ritournelles.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Il y faudra mettre aussi une trompette marine. La trompette marine
est un instrument qui me plaît, et qui est harmonieux.

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Laissez-nous gouverner les choses.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Au moins n'oubliez pas tantôt de m'envoyer des musiciens, pour
chanter à table.

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Vous aurez tout ce qu'il vous faut.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Mais surtout, que le ballet soit beau.

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Vous en serez content, et, entre autres choses, de certains
menuets que vous y verrez.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Ah ! les menuets sont ma danse, et je veux que vous me les
voyiez danser. Allons, mon maître.

MAÎTRE
À DANSER. – Un chapeau, monsieur, s'il vous plaît. La,
la, la ; La, la, la, la, la, la ; La, la, la, bis ; La, la,
la ; La, la. En cadence, s'il vous plaît. La, la, la, la. La jambe droite.
La, la, la. Ne remuez point tant les épaules. La, la, la, la, la ; La, la,
la, la, la. vos deux bras sont estropiés. La, la, la, la, la. Haussez la tête.
Tournez la pointe du pied en dehors: La, la, la. Dressez votre corps.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Euh ?

MAÎTRE
DE MUSIQUE. – Voilà qui est le mieux du monde.

MONSIEUR
JOURDAIN. – À propos. Apprenez-moi comme il faut faire une révérence pour
saluer une marquise : j'en aurai besoin tantôt.

MAÎTRE
À DANSER. – Une révérence pour saluer une marquise ?

MONSIEUR
JOURDAIN. – Oui : une marquise qui s'appelle Dorimène.

MAÎTRE
À DANSER. – Donnez-moi la main.

MONSIEUR
JOURDAIN. – Non. vous n'avez qu'à faire : je le retiendrai bien.

MAÎTRE
À DANSER. – Si vous voulez la saluer avec beaucoup de respect, il faut faire
d'abord une révérence en amère, puis marcher vers elle avec trois
révérences en avant, et à la dernière vous baisser jusqu'à ses genoux.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999997661
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le Bourgeois Gentilhomme
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997661
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999140
Haut