chargement

George Dandin

éditeur : NumiLog
catégorie : Poésie, Théâtre et Correspondance > Théâtre
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Scène
IV

MONSIEUR
et MADAME DE SOTENVILLE, GEORGE
DANDIN

MONSIEUR
DE SOTENVILLE.

Qu'est-ce,
mon gendre ? vous me paraissez tout troublé.

GEORGE
DANDIN.

Aussi
en ai-je du sujet, et...

MADAME
DE SOTENVILLE.

Mon
Dieu ! notre gendre, que vous avez peu de civilité de ne pas saluer les
gens quand vous les approchez !

GEORGE
DANDIN.

Ma
foi ! ma belle-mère, c'est que j'ai d'autres choses en tête, et...

MADAME
DE SOTENVILLE.

Encore !
Est-il possible, notre gendre, que vous sachiez si peu votre monde, et qu'il n'y
ait pas moyen de vous instruire de la manière qu'il faut vivre parmi les
personnes de qualité ?

GEORGE
DANDIN.

Comment ?

MADAME
DE SOTENVILLE.

Ne
vous déferez-vous jamais avec moi de la familiarité de ce mot de « belle-mère »,
et ne sauriez-vous vous accoutumer à me dire « Madame » ?

GEORGE
DANDIN.

Parbleu !
si vous m'appelez votre gendre, il me semble que je puis vous appeler ma belle mère.

MADAME
DE SOTENVILLE.

Il
y a fort à dire, et les choses ne sont pas égales. Apprenez, s'il vous plaît,
que ce n'est pas à vous à vous servir de ce mot-là avec une personne de ma
condition ; que tout notre gendre que vous soyez, il y a grande différence
de vous à nous, et que vous devez vous connaître !

MONSIEUR
DE SOTENVILLE.

C'en
est assez, mamour, laissons cela.

MADAME
DE SOTENVILLE.

Mon
Dieu ! Monsieur de Sotenville, vous avez des indulgences qui
n'appartiennent qu'à vous, et vous ne savez pas vous faire rendre par les gens
ce qui vous est dû.

MONSIEUR
DE SOTENVILLE.

Corbleu !
pardonnez-moi, on ne peut point me faire de leçons là-dessus, et j'ai su
montrer en ma vie, par vingt actions de vigueur, que je ne suis point homme à démordre
jamais d'une partie de mes prétentions. Mais il suffit de lui avoir donné un
petit avertissement. Sachons un peu, mon gendre, ce que vous avez dans l'esprit.

GEORGE
DANDIN.

Puisqu'il
faut donc parler catégoriquement, je vous dirai, Monsieur de Sotenville, que
j'ai lieu de...

MONSIEUR
DE SOTENVILLE.

Doucement,
mon gendre.

Apprenez
qu'il n'est pas respectueux d'appeler les gens par leur nom, et qu'à ceux qui
sont au-dessus de nous il faut dire « Monsieur » tout court.

GEORGE
DANDIN.


bien ! Monsieur tout court, et non plus Monsieur de Soventille, j'ai à
vous dire que ma femme me donne...

MONSIEUR
DE SOTENVILLE.

Tout
beau ! Apprenez aussi que vous ne devez pas dire « ma femme »,
quand vous parlez de notre fille.

Extrait
de l’acte I.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999997674
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre George Dandin
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997674
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999141
Haut