chargement

L'Arlésienne

éditeur : NumiLog
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Pour
aller au village, en descendant de mon moulin, on passe devant un mas
bâti près de la route au fond d'une grande cour plantée de micocouliers.
C'est la vraie maison du ménager de Provence, avec ses tuiles rouges, sa large
façade brune irrégulièrement percée, puis tout en haut la girouette du
grenier, la poulie pour hisser les meules et quelques touffes de foin brun qui
dépassent...

Pourquoi
cette maison m'avait-elle frappé ? Pourquoi ce portail fermé me
serrait-il le coeur ? Je n'aurais pas pu le dire, et pourtant ce logis me
faisait froid. Il y avait trop de silence autour... Quand on passait, les chiens
n'aboyaient pas, les pintades s'enfuyaient sans crier... À l'intérieur pas une
voix ! Rien, pas même un grelot de mule... Sans les rideaux blancs des
fenêtres et la fumée qui montait des toits, on aurait cru l'endroit inhabité.

Hier,
sur le coup de midi, je revenais du village, et, pour éviter le soleil, je
longeais les murs de la ferme, dans l'ombre des micocouliers... Sur la route,
devant le mas, des valets silencieux achevaient de charger une charrette
de foin... Le portail était resté ouvert. Je jetai un regard en passant, et je
vis, au fond de la cour, accoudé, — la tête dans ses mains, — sur une
large table de pierre, un grand vieux tout blanc, avec une veste trop courte et
des culottes en lambeaux... Je m'arrêtai. Un des hommes me dit tout bas :

« Chut !
c'est le maître... Il est comme ça depuis le malheur de son fils. »

À ce
moment, une femme et un petit garçon, vêtus de noir, passèrent près de nous
avec de gros paroissiens dorés, et entrèrent à la ferme.

L’homme
ajouta :

« ...
La maîtresse et Cadet qui reviennent de la messe. Ils y vont tous les jours,
depuis que l'enfant s'est tué... Ah ! monsieur, quelle
désolation !... Le père porte encore les habits du mort ; on ne peut
pas les lui faire quitter... Dia ! hue ! la bête ! »

La
charrette s'ébranla pour partir. Moi, qui voulais en savoir plus long, je
demandai au voiturier de monter à côté de lui, et c'est là-haut, dans le
foin, que j'appris toute cette navrante histoire...

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998143
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre L'Arlésienne
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998143
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999189
Haut