chargement

Une histoire sans nom

éditeur : NumiLog
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

« Oui,
Madame, – dit la vieille dévouée qui n'avait pas peur des yeux immenses avec
lesquels Mme de Ferjol la regardait. – Oui ! Madame,
un prêtre, qui défasse la diabolique besogne du capucin. »

Les
yeux de Mme de Ferjol jetèrent une lueur sombre.

« Quoi !
– dit-elle, – Agathe, vous oseriez croire ?...

–
Oui, Madame, – dit intrépidement Agathe, – je crois que le Démon a passé
par ici, et qu'il y a laissé ce qu'il laisse partout où il passe... Quand il
ne peut pas damner les âmes, il s'en venge sur les corps... »

Mme
de Ferjol ne répondit pas. Elle mit sa tête dans ses mains et resta appuyée
sur les coudes devant la table dont Agathe avait ôté la nappe. Elle
réfléchissait sur ce que la vieille servante venait de lui dire avec une
profondeur de conviction qui entrent, comme un dard, dans son âme, à elle,
tout aussi religieuse qu'Agathe et même beaucoup plus.

« Laissez-moi
un moment, Agathe », fit-elle en relevant une tête effarée et la
replongeant dans ses mains.

Et
Agathe s'en alla à reculons, pour juger plus longtemps de l'état dans lequel
elle avait mis cette femme, frappée par elle de la foudre avec un seul mot.

« Ah !
Sainte Agathe ! – murmura-t-elle en s'en allant, – puisqu'elle n'y voit
goutte, il fallait bien enfin que cela fût dit ! »

Elle
n'était pas superstitieuse, Mme de Ferjol,– pour parler comme le
monde, qui n'entend rien aux choses surnaturelles, – et elle n'était pas non
plus mystique au sens chrétien, mais profondément religieuse. Ce que venait de
lui dire Agathe devait vivement l'impressionner. Ce n'est point elle qui aurait
nié l'intervention physique et l'influence visible de Celui-là que les Saints
Livres appellent le Mauvais Esprit. Elle y croyait. Et quoique sa raison fût
très ferme, elle y croyait avec tranquillité, et doctrinalement, dans la
mesure où l'Eglise, qui est la mère de toute prudence et l'ennemie de toute
légèreté, autorise d'y croire. L'idée d'Agathe la saisit donc, mais. avec
moins de violence qu'elle n'eût saisi une imagination plus contemplative et
plus exaltée que la sienne. Seulement, cette idée eut pour elle un éclair
qu'elle n'avait pas eu pour Agathe. La femme qui avait aimé, l'être qui,
depuis quinze ans, cherchait à se rasseoir et à s'éteindre, mais qui brûlait
et fumait encore d'une passion inextinguible pour un homme, lui révélait tout
bas de ces choses que la vieille candeur d'Agathe, qui avait toujours vécu le
célibat du coeur et le mutisme des sens, ne pouvait pas lui révéler... Mme
de Ferjol croyait, autant que la simple Agathe, que le Démon avait à son
service des incarnations terribles, mais elle savait par sa propre expérience
ce qu'Agathe ne savait pas, – c'est que l'amour est, de toutes, la plus
redoutable ! Tel l'éclair qui la traversa tout à coup : « Si
Lasthénie aimait ? se dit-elle, – si c'était l'amour qui fût son
mal ?... »

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998316
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Une histoire sans nom
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998316
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999206
Haut