chargement

Melmoth réconcilié

éditeur : NumiLog
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Castanier
alla joyeux à la Bourse, en pensant qu’il pourrait trafiquer d’une âme
comme on y commerce des fonds publics. Un homme ordinaire aurait eu peur qu’on
ne s’y moquât de lui ; mais Castanier savait par expérience que tout
est sérieux pour l’homme au désespoir. Semblable au condamné à mort qui écouterait
un fou s’il venait lui dire qu’en prononçant d’absurdes paroles il
pourrait s’envoler à travers la serrure de sa porte, celui qui souffre est crédule
et n’abandonne une idée que quand elle a failli, comme la branche qui a cassé
sous la main du nageur entraîné. Vers quatre heures Castanier parut dans les
groupes qui se formaient après la fermeture du cours des effets publics, et où
se faisaient alors les négociations des effets particuliers et les affaires
purement commerciales. Il était connu de quelques négociants, et pouvait en
feignant de chercher quelqu’un, écouter les bruits qui couraient sur les gens
embarrassés.

–
Plus souvent, mon petit, que je te négocierai du Claparon et compagnie !
Ils ont laissé remporter par le garçon de la Banque les effets de leur
paiement ce matin, dit un gros banquier dans son langage sans façon. Si tu en
as, garde-le.

Ce
Claparon était dans la cour, en grande conférence avec un homme connu pour
faire des escomptes usuraires. Aussitôt Castanier se dirigea vers l’endroit où
se trouvait Claparon, négociant connu pour hasarder de grands coups qui
pouvaient aussi bien le miner que l’enrichir.

Quand
Claparon fut abordé par Castanier, le marchand d’argent venait de le quitter
et le spéculateur avait laissé échapper un geste de désespoir.

–
Eh ! bien, Claparon, nous avons cent mille francs à payer à la Banque, et
voilà quatre heures ; cela se sait, et nous n’avons plus le temps
d’arranger notre petite faillite, lui dit Castanier.

–
Monsieur !

–
Parlez plus bas, répondit le caissier ; si je vous proposais une affaire où
vous pourriez ramasser autant d’or que vous en voudriez…

–
Elle ne paierait pas mes dettes, car je ne connais pas d’affaire qui ne
veuille un temps de cuisson.

–
Je connais une affaire qui vous les ferait payer en un moment, reprit Castanier,
mais qui vous obligerait à…

–
À quoi ?

–
À vendre votre part du paradis. N’est-ce pas une affaire comme une autre ?
Nous sommes tous actionnaires dans la grande entreprise de l’éternité.

–
Savez-vous que je suis homme à vous souffleter ?… dit Claparon irrité,
il n’est pas permis de faire de sottes plaisanteries à un homme dans le
malheur.

–
Je parle sérieusement, répondit Castanier en prenant dans sa poche un paquet
de billets de banque.

–
D’abord, dit Claparon, je ne vendrais pas mon âme au diable pour une misère.
J’ai besoin de cinq cent mille francs pour aller…

–
Qui vous parle de lésiner ? reprit brusquement Castanier Vous auriez plus
d’or que n’en peuvent contenir les caves de la Banque.

Il
tendit une masse de billets qui décida le spéculateur.

–
Fait ! dit Claparon. Mais comment s’y prendre ?

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998462
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Melmoth réconcilié
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998462
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999221
Haut