chargement

Dialogue entre un prêtre et un moribond

éditeur : NumiLog
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

LE PRÊTRE
– Qui peut comprendre les vues immenses et infinies de Dieu sur l’homme, et
qui peut comprendre tout ce que nous voyons ?

LE
MORIBOND – Celui qui simplifie les choses, mon ami, celui surtout qui ne
multiplie pas les causes, pour mieux embrouiller les effets. Qu’as-tu besoin d’une
seconde difficulté, quand tu ne peux pas expliquer la première ? et dès
qu’il est possible que la nature toute seule ait fait ce que tu attribues à
ton dieu, pourquoi veux-tu lui aller chercher un maître ! La cause de ce
que tu ne comprends pas est peut-être la chose du monde la plus simple.
Perfectionne ta physique, et tu comprendras mieux la nature ; épure ta
raison, bannis tes préjugés, et tu n’auras plus besoin de ton dieu.

LE PRÊTRE
– Malheureux ! je ne te croyais que socinien, j’avais des armes pour te
combattre, mais je vois bien que tu es athée, et dès que ton coeur se refuse
à l’immensité des preuves authentiques que nous recevons chaque jour de l’existence
du créateur, je n’ai plus rien à te dire. On ne rend point la lumière à un
aveugle.

LE
MORIBOND – Mon ami, conviens d’un fait : c’est que celui des deux qui
l’est le plus doit assurément être plutôt celui qui se met un bandeau que
celui qui se l’arrache. Tu édifies, tu inventes, tu multiplies : moi je
détruis, je simplifie. Tu ajoutes erreurs sur erreurs : moi je les combats
toutes. Lequel de nous deux est l’aveugle ?

LE PRÊTRE
– Vous ne croyez donc point en Dieu ?

LE
MORIBOND – Non. Et cela par une raison bien simple : c’est qu’il est
parfaitement impossible de croire ce qu’on ne comprend pas. Entre la
compréhension et la foi, il doit exister des rapports immédiats ; la
compréhension est le premier aliment de la foi ; où la compréhension n’agit
point, la foi est morte et ceux qui, dans tel cas, prétendraient en avoir, en
imposent. Je te défie toi-même de croire au dieu que tu me prêches, parce que
tu ne saurais me le démontrer, parce qu’il n’est pas en toi de me le
définir, que par conséquent tu ne le comprends pas, que, dès que tu ne le
comprends pas, tu ne peux plus m’en fournir aucun argument raisonnable, et qu’en
un mot tout ce qui est au-dessus des bornes de l’esprit humain, est ou
chimère ou inutilité ; que ton dieu ne pouvant être que l’une ou l’autre
de ces choses, dans le premier cas je serais un fou d’y croire, un imbécile,
dans le second.

Mon
ami, prouve-moi l’inertie de la matière, et je t’accorderai le
créateur ; prouve-moi que la nature ne se suffit pas à elle-même, et je
te permettrai de lui supposer un maître. Jusque-là n’attends rien de moi, je
ne me rends qu’à l’évidence, et je ne la reçois que de mes sens ;
où ils s’arrêtent ma foi reste sans force.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998707
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Dialogue entre un prêtre et un moribond
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998707
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999252
Haut