chargement

Les 120 journées de Sodome

éditeur : NumiLog
catégorie : Littérature érotique > Romans
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

« Il
y avait huit ans que j’étais chez Mme Guérin. Je venais d’y
prendre ma dix-septième année, et depuis cet intervalle je n’avais pas été
un seul jour sans y voir régulièrement venir tous les matins un certain
fermier général pour lequel on avait de grands égards. C’était un homme
pour lors d’environ soixante ans, gros, court et ressemblant assez dans tous
les points à M. Durcet. Il avait, comme lui, de la fraîcheur et de l’embonpoint.
Chaque jour il lui fallait une fille nouvelle, et celles de la maison ne lui
servaient jamais qu’en pis-aller ou quand l’étrangère manquait au
rendez-vous. M. Dupont c’était le nom de notre financier, était aussi
difficile dans le choix des filles que dans ses goûts. Il ne voulait point
absolument que la fille fût une putain, à moins que dans les cas forcés,
ainsi que je viens de le dire, il fallait que ce fussent des ouvrières, des
filles en boutique, surtout des marchandes de modes. L’âge et la couleur
étaient également réglés : il les fallait blondes, depuis quinze ans
jusqu’à dix-huit ans, ni au-dessus ni au-dessous, et par-dessus toutes
qualités, il fallait qu’elles eussent le cul moulé et d’une netteté si
singulière que le plus léger bouton au trou devenait un motif d’exclusion.
Quand elles étaient pucelles, il les payait double. On attendait pour lui, ce
jour-là, une jeune ouvrière en dentelle de seize ans, dont le cul passait pour
un véritable modèle ; mais il ne savait pas que c’était là le
présent que l’on voulait lui faire, et comme la jeune fille fit dire qu’elle
ne pouvait se débarrasser ce matin-là de ses parents et qu’on ne l’attendît
pas, la Guérin, qui savait que Dupont ne m’avait jamais vue, m’ordonna tout
de suite de m’habiller en bourgeoise, d’aller prendre un fiacre au bout de
la rue et de débarquer chez elle un quart d’heure après que Dupont serait
entré, en jouant bien mon rôle et me faisant passer pour une apprentie en
modes. Mais par-dessus tout soin, le plus important à remplir fut de me remplir
sur-le-champ l’estomac d’une demi-livre d’anis, par-dessus laquelle j’avalai
un grand verre de liqueur balsamique qu’elle me donna et dont l’effet devait
être celui que vous allez entendre tout à l’heure. Tout s’exécute au
mieux : on avait eu heureusement quelques heures à soi, moyennant quoi
rien ne manqua. J’arrive d’un air bien niais. On me présente au financier
qui d’abord me lorgne attentivement, mais, comme je m’observais avec la plus
scrupuleuse attention, il ne put rien découvrir en moi qui démentît l’histoire
qu’on lui fabriquait. "Est-elle pucelle ? dit Dupont. – Non par
là, dit Guérin en mettant la main sur mon ventre, mais pour l’autre côté,
j’en réponds." Et elle mentait si impudemment. N’importe, notre homme
s’y trompa, et c’est tout ce qu’il fallait. "Troussez,
troussez", dit Dupont. Et la Guérin leva mes jupes par-derrière, me
penchant un peu sur elle, et découvrit par ce moyen au libertin le temple
entier de son hommage.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998710
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Les 120 journées de Sodome
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998710
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999253
Haut