chargement

Les Femmes savantes

éditeur : NumiLog
catégorie : Poésie, Théâtre et Correspondance > Théâtre
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Scène
3

L'ÉPINE,
TRISSOTIN, PHILAMINTE, BÉLISE, ARMANDE, HENRIETTE, VADIUS

L'ÉPINE

Monsieur,
un homme est là qui veut parler à vous ;

Il est
vêtu de noir, et parle d'un ton doux.

TRISSOTIN

C'est
cet ami savant qui m'a fait tant d'instance

De lui
donner l’honneur de votre connaissance.

PHILAMINTE

Pour le
faire venir vous avez tout crédit.

À
Armande et à Bélise.

Faisons
bien les honneurs au moins de notre esprit.

À
Henriette qui sen va.

Holà !
Je vous ai dit en paroles bien claires

Que j'ai
besoin de vous.

HENRIETTE

Mais
pour quelles affaires ?

PHILAMINTE

Venez,
on va dans peu vous les faire savoir.

TRISSOTIN

Voici l’homme
qui meurt du désir de vous voir.

En vous
le produisant je ne crains point le blâme

D'avoir
admis chez vous un profane, Madame

Il peut
tenir son coin parmi de beaux esprits.

PHILAMINTE

La main
qui le présente en dit assez le prix.

TRISSOTIN

Il a des
vieux auteurs la pleine intelligence,

Et sait
du grec, Madame, autant qu'homme de France.

PHILAMINTE

Du grec,
ô Ciel ! du grec ! Il sait du grec, ma soeur !

BÉLISE

Ah !
ma nièce, du grec

ARMANDE

Du
grec ! quelle douceur !

PHILAMINTE

Quoi ?
Monsieur sait du grec ? Ah ! permettez, de grâce,

Que pour
l’amour du grec, Monsieur, on vous embrasse.

II les
baise toutes, jusques à Henriette, qui le refuse.

HENRIETTE

Excusez-moi,
Monsieur, je n'entends pas le grec.

PHILAMINTE

J'ai
pour les livres grecs un merveilleux respect.

VADIUS

Je
crains d'être fâcheux par l’ardeur qui m'engage

À vous
rendre aujourd'hui, Madame, mon hommage,

Et
j'aurai pu troubler quelque docte entretien.

PHILAMINTE

Monsieur,
avec du grec on ne peut gâter rien.

TRISSOTIN

Au
reste, il fait merveille en vers ainsi qu'en prose,

Et
pourrait, s'il voulait, vous montrer quelque chose.

VADIUS

Le
défaut des auteurs, dans leurs productions,

C'est
d'en tyranniser les conversations,

D'être
au Palais, au Cours, aux ruelles, aux tables,

De leurs
vers fatigants lecteurs infatigables.

Pour
moi, je ne vois rien de plus sot à mon sens

Qu'un
auteur qui partout va gueuser des encens,

Qui des
premiers venus saisissant les oreilles,

En fait
le plus souvent les martyrs de ses veilles.

On ne
m'a jamais vu ce fol entêtement ;

Et d'un
Grec là-dessus je suis le sentiment ?

Qui, par
un dogme exprès, défend à tous ses sages

L'indigne
empressement de lire leurs ouvrages.

Voici de
petits vers pour de jeunes amants,

Sur quoi
je voudrais bien avoir vos sentiments.

Acte
III.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999998970
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Les Femmes savantes
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999998970
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999280
Haut