chargement

Le Médecin malgré lui

éditeur : NumiLog
catégorie : Poésie, Théâtre et Correspondance > Théâtre
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

VALÈRE.
Quoi ? vous ne vous rendez pas encore, et vous vous défendez d'être
médecin ?

SGANARELLE.
Diable emporte si je le suis !

LUCAS.
Il n'est pas vrai qu'ous sayez médecin ?

SGANARELLE.
Non, la peste m'étouffe ! ( Là il recommence de le battre.)
Ah ! Ah ! Eh bien, Messieurs, oui, puisque vous le voulez, je suis
médecin, je suis médecin. ; apothicaire encore, si vous le trouvez bon.
J'aime mieux consentir à tout que de me faire assommer.

VALÈRE.
Ah ! voilà qui va bien, Monsieur : je suis ravi de vous voir
raisonnable.

LUCAS.
Vous me boutez la joie au coeur, quand je vous vois parler comme ça.

VALÈRE.
Je vous demande pardon de toute mon âme.

LUCAS.
Je vous demandons excuse de la libarté que j'avons prise.

SGANARELLE,
à part. Ouais ! serait-ce bien moi qui me tromperais, et serais-je
devenu médecin, sans m'en être aperçu ?

VALÈRE.
Monsieur, vous ne vous repentirez pas de nous montrer ce que vous êtes ;
et vous verrez assurément que vous en serez satisfait.

SGANARELLE.
Mais, Messieurs, dites-moi, ne vous trompez-vous point vous-mêmes ? Est-il
bien assuré que je sois médecin ?

LUCAS.
Oui, par ma figué !

SGANARELLE.
Tout de bon ?

VALÈRE.
Sans doute.

SGANARELLE.
Diable emporte si je le savais !

VALÈRE.
Comment ? vous êtes le plus habile médecin du monde.

SGANARELLE.
Ah ! ah !

LUCAS.
Un médecin qui a guari je ne sais combien de maladies.

SGANARELLE.
Tudieu !

VALÈRE.
Une femme était tenue pour morte il y avait six heures ; elle était
prête à ensevelir, lorsque, avec une goutte de quelque chose, vous la fîtes
revenir et marcher d'abord par la chambre.

SGANARELLE.
Peste !

LUCAS.
Un petit enfant de douze ans se laissit choir du haut d'un clocher, de quoi il
eut la tête, les jambes et les bras cassés ; et vous, avec je ne sais
quel onguent, vous fîtes qu'aussitôt il se relevit sur ses pieds, et s'en fut
jouer à la fossette.

SGANARELLE.
Diantre !

VALÈRE.
Enfin, Monsieur, vous aurez contentement avec nous ; et vous gagnerez ce
que vous voudrez, en vous laissant conduire où nous prétendons vous mener.

SGANARELLE.
Je gagnerai ce que je voudrai ?

VALÈRE.
Oui.

SGANARELLE.
Ah ! je suis médecin, sans contredit : je l'avais oublié ; mais
je m'en ressouviens. De quoi est-il question ? Où faut-il se
transporter ?

VALÈRE.
Nous vous conduirons. Il est question d'aller voir une fille qui a perdu la
parole.

SGANARELLE.
Ma foi ! je ne l'ai pas trouvée.

VALÈRE.
Il aime à rire. Allons, Monsieur.

SGANARELLE.
Sans une robe de médecin ?

VALÈRE.
Nous en prendrons une.

SGANARELLE,
présentant sa bouteille à Valère. Tenez cela, vous : voilà où
je mets mes juleps.

( Puis
se tournant vers Lucas en crachant.)

Vous,
marchez là-dessus, par ordonnance du médecin.

LUCAS.
Palsanguenne ! velà un médecin qui me plaît ; je pense qu'il
réussira, car il est bouffon.

Extrait
de la scène 5 de l’acte I.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999999029
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le Médecin malgré lui
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999999029
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999285
Haut