chargement

Le Malade imaginaire

éditeur : NumiLog
catégorie : Poésie, Théâtre et Correspondance > Théâtre
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

Scène
4

MONSIEUR
FLEURANT, une seringue à la main, ARGAN, BÉRALDE

ARGAN.
Ah ! mon frère, avec votre permission.

BÉRALDE.
Comment ! que voulez-vous faire ?

ARGAN.
Prendre ce petit lavement-là, ce sera bientôt fait.

BÉRALDE.
Vous vous moquez. Est-ce que vous ne sauriez être un moment sans lavement ou
sans médecine ? Remettez cela à une autre fois, et demeurez un peu en
repos.

ARGAN.
Monsieur Fleurant, à ce soir ou à demain au matin.

MONSIEUR
FLEURANT, à Béralde. De quoi vous mêlez-vous de vous opposer aux
ordonnances de la médecine et d'empêcher Monsieur de prendre mon
clystère ? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là !

BÉRALDE.
Allez, Monsieur ; on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à
des visages.

MONSIEUR
FLEURANT. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes et me faire perdre mon
temps. Je ne suis venu ici que sur une bonne ordonnance, et je vais dire à
monsieur Purgon comme on m'a empêché d'exécuter ses ordres et de faire ma
fonction. Vous verrez, vous verrez...

ARGAN.
Mon frère, vous serez cause ici de quelque malheur.

BÉRALDE.
Le grand malheur de ne pas prendre un lavement que monsieur Purgon a
ordonné ! Encore un coup, mon frère ; est-il possible qu'il n'y ait
pas moyen de vous guérir de la maladie des médecins, et que vous vouliez être
toute votre vie enseveli dans leurs remèdes ?

ARGAN.
Mon Dieu, mon frère, vous en parlez comme un homme qui se porte bien ;
mais, si vous étiez à ma place, vous changeriez bien de langage. Il est aisé
de parler contre la médecine quand on est en pleine santé.

BÉRALDE.
Mais quel mal avez-vous ?

ARGAN.
Vous me feriez enrager. Je voudrais que vous l'eussiez, mon mal, pourvoir si
vous jaseriez tant. Ah ! voici monsieur Purgon.

Scène
5

MONSIEUR
PURGON, ARGAN, BÉRALDE, TOINETTE

MONSIEUR
PURGON. Je viens d'apprendre là-bas, à la porte, de jolies
nouvelles : qu'on se moque ici de mes ordonnances, et qu'on a fait refus de
prendre le remède que j'avais prescrit.

ARGAN.
Monsieur, ce n'est pas...

MONSIEUR
PURGON. Voilà une hardiesse bien grande, une étrange rébellion d'un malade
contre son médecin.

TOINETTE.
Cela est épouvantable.

MONSIEUR
PURGON. Un clystère que j'avais pris plaisir à composer moi-même.

ARGAN.
Ce n'est pas moi.

MONSIEUR
PURGON. Inventé et formé dans toutes les règles de l'art.

TOINETTE.
Il a tort.

MONSIEUR
PURGON. Et qui devait faire dans les entrailles un effet merveilleux.

ARGAN.
Mon frère…

MONSIEUR
PURGON. Le renvoyer avec mépris !

ARGAN.
C'est lui...

MONSIEUR
PURGON. C'est une action exorbitante.

TOINETTE.
Cela est vrai.

MONSIEUR
PURGON. Un attentat énorme contre la médecine.

ARGAN.
Il est cause...

MONSIEUR
PURGON. Un crime de lèse-Faculté qui ne se peut assez punir.

TOINETTE.
Vous avez raison.

MONSIEUR
PURGON. Je vous déclare que je romps commerce avec vous.

Acte
III.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999999032
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Le Malade imaginaire
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999999032
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999286
Haut