chargement

Lettre sur les aveugles

éditeur : NumiLog
catégorie : Romans et nouvelles
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,00 €
Lecture multi-support

Résumé

L'aveugle-né
verra-t-il immédiatement après la guérison de l'organe ? Ceux qui
prétendent qu'il ne verra point, disent : « Aussitôt que
l'aveugle-né jouit de la faculté de se servir de ses yeux, toute la scène
qu'il a en perspective vient se peindre dans le fond de son oeil. Cette image,
composée d'une infinité d'objets rassemblés dans un fort petit espace, n'est
qu'un amas confus de figures qu'il ne sera pas en état de distinguer les unes
des autres. On est presque d'accord qu'il n'y a que l'expérience qui puisse lui
apprendre à juger de la distance des objets, et qu'il est même dans la
nécessité de s'en approcher, de les toucher, de s'en éloigner, de s'en
rapprocher et de les toucher encore, pour s'assurer qu'ils ne font point partie
de lui-même, qu'ils sont étrangers à son être, et qu'il en est tantôt
voisin et tantôt éloigné : pourquoi l'expérience ne lui serait-elle pas
encore nécessaire pour les apercevoir ? Sans l'expérience celui qui
aperçoit des objets pour la première fois, devrait s'imaginer, lorsqu'ils
s'éloignent de lui, ou lui d'eux, au-delà de la portée de sa vue, qu'ils ont
cessé d'exister ; car il n'y a que l'expérience que nous faisons sur les
objets permanents, et que nous retrouvons à la même place où nous les avons
laissés, qui nous constate leur existence continuée dans l'éloignement. C'est
peut-être par cette raison que les enfants se consolent si promptement des
jouets dont on les prive : on ne peut pas dire qu'ils les oublient
promptement ; car si l'on considère qu'il y a des enfants de deux ans et
demi qui savent une partie considérable des mots d'une langue, et qu'il leur en
coûte plus pour les prononcer que pour les retenir, on sera convaincu que le
temps de l'enfance est celui de la mémoire. Ne serait-il pas plus naturel de
supposer qu'alors les enfants s'imaginent que ce qu'ils cessent de voir a cessé
d'exister, d'autant plus que leur joie paraît mêlée d'admiration, lorsque les
objets qu'ils ont perdus de vue viennent à reparaître. Les nourrices les
aident à acquérir la notion de la durée des êtres absents, en les exerçant
à un petit jeu qui consiste à se couvrir et à se montrer subitement le
visage. Ils ont de cette manière, cent fois en un quart d'heure, l'expérience
que ce qui cesse de paraître ne cesse pas d'exister : d'où il s'ensuit
que c'est à l'expérience que nous devons la notion de l'existence continuée
des objets, que c'est par le toucher que nous acquérons celle de leur
distance ; qu'il faut peut-être que l'oeil apprenne à voir, comme la
langue à parler ; qu'il ne serait pas étonnant que le secours d'un des
sens fût nécessaire à l'autre, et que le toucher, qui nous assure de
l'existence des objets hors de nous, lorsqu'ils sont présents à nos yeux, est
peut-être encore le sens à qui il est réservé de nous constater, je ne dis
pas leurs figures et autres modifications, mais même leur présence. »

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9789999999423
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Lettre sur les aveugles
Auteur
Editeur NumiLog
Langue FR
Date de publication 15/01/2009

Droits numériques

Ean EPUB 9789999999423
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999326
Haut