chargement

Les désirs du milliardaire - Volume 3

éditeur : Editions Addictives
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

1. Le vrai du faux

Mes jambes se dérobent sous moi. Une horrible hypothèse m’a traversé l’esprit.

– Tout va bien, Lou ? m’interroge Mike Tucker, l’assistant marketing, feignant l’inquiétude.

Je sursaute en sentant sa main se poser sur mon épaule. Son contact me glace.

Il ne doit pas se douter que je le soupçonne d’être en réalité Mathew, le demi-frère d’Alex.

– Oui, c’est bon. J’avais juste besoin de prendre l’air deux minutes.

Je mens, je suis encore secouée d’avoir été enfermée dans les toilettes quelques minutes auparavant. Tout se bouscule dans ma tête. Je dois en apprendre davantage avant de formuler des accusations et de crier au complot.

Je m’accorde quelques instants de répit avant de remonter dans les bureaux de Bogaert. Si Mike est en réalité Mathew, et j’en suis persuadée, il travaille avec sa sœur, Nina. Je soupçonne qu’il s’agit de Karine, l’assistante personnelle d’Alex. Il n’y a qu’elle qui aurait l’opportunité de lui subtiliser son téléphone mais j’ai besoin de preuves !

Mike a laissé sa porte ouverte. Je m’approche sans faire un bruit. Il est au téléphone, je l’entends prononcer quelques mots… qui me glacent le sang.

– L. est bien avec A. Nous devons faire très vite. Ça ne peut plus attendre.

Mon cœur s’emballe, j’ai peur de comprendre : L., c’est moi, Lou. A., ça doit être Alexander. Nous sommes en danger ! L’angoisse me saisit. Que peut-il bien préparer ? Il faut que je prévienne Alex, mais si Karine lui a volé son téléphone, elle va sûrement intercepter mon appel. En étant son assistante, elle a des facilités pour épier tout ce qu’il fait. Je dois partir d’ici si je veux les empêcher de mettre leur plan à exécution, quel qu’il soit. Je repense au cambriolage de mon petit appartement. Est-il possible que Mike et Karine, ou plutôt Mathew et Nina, soient derrière ça aussi ? Je ne suis pas en sécurité. Ils ont parlé d’agir rapidement. John, le père de Mike, m’avait pourtant avertie de leurs intentions malveillantes. Mais comment avertir Alex ? Je dois à tout prix le protéger !

Je me hâte vers le bureau de Cerise qui affiche toujours un air aussi contrit que tout à l’heure quand elle m’a avoué avoir effacé un texto d’Alex de mon téléphone.

– Je démissionne.

– Lou, ne fais pas ça pour une histoire de jalousie. C’est ridicule.

– Ce n’est pas ça, Cerise. Je t’en veux toujours d’avoir tenté d’interférer dans mon histoire d’amour mais ça ne compte pas. J’ai des engagements ailleurs.

Sans même lui laisser le temps de répondre, je tourne les talons, fermement décidée à quitter l’entreprise. Je prends les quelques affaires de mon bureau et je décide de me rendre chez Renex, la société de sous-vêtements de mon ami Renée pour laquelle je travaille en secret. En vidant mon bureau, je retrouve la carte du chauffeur personnel d’Alex, Gilles. Il m’avait laissé ses coordonnées pour que je puisse le joindre en cas de besoin et connaît déjà une partie de l’histoire.

Mais oui ! La voilà, la solution !

Lui, il doit sûrement avoir le moyen d’entrer en contact avec Alex. Celui-ci se trouve en ce moment aux Émirats arabes unis pour négocier un énorme contrat sur la construction du plus grand port de plaisance du monde. Le cœur plus léger, je pars de la célèbre maison de couture sans me retourner.

***

En arrivant en bas de chez Renex, j’appelle immédiatement Charlotte, ma meilleure amie.

– Quoi ! me dit-elle d’un ton réprobateur. Tu as démissionné ! Mais pourquoi ? Il faut que tu m’expliques, là.

– C’est compliqué, je veux tout te raconter. J’ai peur qu’il m’arrive quelque chose si je reste travailler là-bas ! Quelqu’un m’a même enfermée dans les toilettes tout à l’heure… Tu te rappelles des SMS de menaces que je reçois ? Je crois que tout est lié… Alex aussi pourrait bien être visé !

– Mon Dieu ! Tu es où ? Je peux faire quelque chose ?

– Non, c’est bon. Pour le moment, je suis en sécurité chez Renex. Je voulais juste te parler…

– Bon, écoute, là je suis en shooting à Deauville. Je rentre demain ou après-demain. On se parle sur Skype ce soir pour que tu me racontes tout. D’accord ?

– OK.

– Fais attention à toi.

Aussitôt après avoir raccroché avec Charlotte, je téléphone à Gilles. Répondeur. Je lui laisse un message :

« Pourriez-vous joindre Alex au plus vite ? J’ai besoin qu’il me rappelle dès que possible. »

Je rejoins l’atelier. J’y retrouve Renée Moreau, qui a créé la marque il y a cinquante ans et vit dans l’appartement juste au-dessus. Elle a l’air soucieuse.

– Lou. Je te trouve bien pâle ces temps-ci. Tu vis une belle histoire d’amour, mais tu n’as pas l’air d’être des plus épanouies. Que se passe-t-il ?

Je ne veux pas inquiéter mon amie alors je détourne le sujet.

– C’est parce que je suis un peu fatiguée, c’est tout. Je viens de démissionner de chez Bogaert, ai-je conclu.

– Ah ? répond la vieille dame, étonnée. Mais tu es sûre de ton choix ? Tu as sûrement tes raisons, mais Bogaert est une maison avec une renommée mondiale et Renex un tout petit atelier au bord de la faillite… Et ta carrière ? J’espère que tu as pris la bonne décision.

– Oui. Ne t’inquiète pas. Je veux me consacrer entièrement à la nouvelle collection Renex ! C’est un bien plus grand challenge de travailler avec toi plutôt que d’évoluer dans une entreprise qui n’a plus rien à prouver ! Et tu sais quoi ? Je viens d’avoir une super idée. Nous pourrions organiser un défilé le mois prochain dans une guinguette du bord de la Marne ! Cela serait une bonne façon de refaire connaître la marque en créant un événement chic et rétro. On pourrait aussi inviter des journalistes…

– Ha, ha ! je n’y avais pas pensé ! Très bien. Tu sais où ?

– Heu… non.

– Chez Gégène ! La plus célèbre guinguette de France ! C’est toute ma jeunesse. Mais attention, tu me fais du vintage classe, d’accord ?

– Renée, ne t’inquiète pas. Je me charge de tout organiser ! Je demanderai l’aide de Charlotte et le Tout-Paris de la mode viendra.

– Je n’en doute pas, Lou. Tu es si talentueuse ! Je ne pourrai jamais te remercier assez pour tout ce que tu m’apportes ! dit la vieille dame, les yeux remplis de larmes de reconnaissance.

Le visage de Renée s’illumine alors d’un grand sourire. Elle retourne travailler, plus enjouée que jamais. Je lui dissimule la vraie raison de mon inquiétude : Alex. Est-ce que cette Karine, alias Nina, son soi-disant bras droit, est réellement sa demi-sœur cachée ? Si elle lui a subtilisé son téléphone privé, alors je dois rester prudente. Soudain, je me sens envahie d’une lassitude qui me semble insurmontable. Je devrais peut-être arrêter définitivement notre relation pour nous protéger ? Il m’a demandé de lui laisser de l’espace pendant quelque temps. Sa mère, Helen, sombre doucement dans la folie et se montre particulièrement opposée à notre amour. Je crois que ce serait au-dessus de mes forces.

Mes pensées vagabondent alors entre le souvenir de ses baisers sur mes lèvres et les caresses de ses mains sur mon corps. J’en frissonne.

Non. Jamais je ne pourrais le quitter. Je l’ai dans la peau pour la vie.

Gilles me rappelle à cet instant, m’arrachant brutalement à ma délicieuse mélancolie.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9791025705919
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Les désirs du milliardaire - Volume 3
Auteur
Editeur Editions Addictives
Langue FR
Date de publication 01/03/2014

Droits numériques

Ean EPUB 9791025705919
Type de protection Adobe DRM
Haut