chargement

Lune de sang - La meute de Riverside Creek - 3

éditeur : Editions Addictives
catégorie : Littérature sentimentale > Romance paranormale
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Vendredi soir, 00 h 20. En ce mois d’octobre, les nuits de Californie du Sud sont plus fraîches, c’est-à-dire, selon mes critères, enfin supportables. Plus besoin de se balader quasi nue pour survivre, du moins théoriquement – je dis bien « théoriquement » car Laura, ma tornade rousse de collègue, semble ne pas craindre le rhume à en juger par la robe qu’elle enfile alors que nous sommes dans la réserve.

– Allez, souris un peu, chaton ! m’encourage-t-elle. La fête peut enfin commencer.

– Ne pointe pas ton aérosol vers moi, ça me rend nerveuse, grogné-je comme si Laura était en train de manipuler du gaz lacrymogène et non de la laque.

– C’est pour te crêper un peu les…

– Pour me crêper rien du tout, oui ! On ne touche pas à mes cheveux, c’est sacré.

– Pffff, c’est vraiment une partie de plaisir de vous motiver, toi et ta tête de six pieds de long, depuis un mois. Sérieusement : tu n’as jamais été la joie de vivre incarnée et j’ai toujours considéré que ce côté ténébreux faisait partie de ton charme, mais depuis que tu as ce sex friend, chaque jour ressemble à un enterrement. Alors tu me vires cet uniforme qui sent la friture, tu enfiles cette ravissante petite robe rouge que j’ai piquée dans le casier de Kat, tu te tiens droite et tu me laisses te remonter le moral. Sinon, je te préviens, ça va chauffer pour ton matricule !

– Me remonter le moral ? Je croyais qu’on sortait pour te trouver un « fiancé pour la nuit », ne puis-je m’empêcher de sourire – c’est plus fort que moi, j’ai toujours eu un penchant pour les grandes gueules comme Laura.

– Accessoirement, oui. Mais ma priorité, c’est de te payer un mojito. Ou même dix. Tu m’as l’air d’en avoir besoin.

– Très bien, cédé-je, au fond ravie à la perspective de ne pas rentrer directement chez moi après le service. Juste un verre, je te rappelle que je conduis.

Je dois bien dire que ma collègue a raison : je n’ai pas été spécialement guillerette ces trois dernières semaines. Depuis que j’ai découvert qu’un lien mystérieux m’unit à Cara Heathgrove, la femme qui a assassiné ma mère, j’ai l’impression de m’enfoncer dans des sables mouvants. Je ne dors plus ou presque, je fais des cauchemars affreux, je marche à côté de mes pompes. Ce soir, j’ai promis à Laura d’aller boire un verre après le service. La rouquine dotée d’un cœur en or ne supporte pas de voir quelqu’un de l’équipe avec le sien en berne.

– Je ne peux pas te laisser comme ça, kiddo. Chez Sally, nous sommes une famille.

– Ah ! C’est marrant, je croyais que nous étions un restaurant de seconde zone…

– Ah ah, ironise-t-elle, très drôle. N’empêche, tu viens de tenter de faire de l’humour, ce qui est la preuve que ma thérapie express fonctionne déjà. En d’autres termes : je suis une véritable magicienne.

Une magicienne : tout ce qui manquait à cette ville…

Tout de même, afin de lui faire plaisir, j’affiche mon plus beau sourire forcé en poussant la porte du Sharky’s Family, un bar à l’extérieur de la ville – sourire qui se transforme en une grimace clownesque dès l’instant où j’aperçois Naomi Browning, moulée dans une robe blanche, en train de siroter une frozen margarita pendant qu’un gars de mon TD de chimie s’escrime à obtenir son attention.

Merde. Qu’est-ce qu’elle fiche ici ?

Dès qu’elle me voit, elle hausse les sourcils et me gratifie d’un sourire narquois avant d’adresser du bout des lèvres une phrase laconique à son prétendant, qui n’en croit pas sa chance. Dans mes petits souliers, je m’installe à la première table disponible. Laura s’assied sur le tabouret en face.

Deux mojitos plus tard, je n’ignore plus rien des préférences sexuelles du dernier amant en date de Laura, de la nullité profonde de son ex-mari, de la passion de la belle rousse de 42 ans pour le bluegrass et pour son fils de 19 ans, Anthony.

– D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Anthony a toujours préféré les garçons. Tu sais ce que c’est, chaton, d’être gay dans un bled comme celui-ci, avec un père débile et macho comme le sien ? Littéralement l’enfer. Alors l’année dernière, je lui ai filé ce que j’avais réussi à mettre de côté depuis le divorce, 17 000 dollars en tout, et je te l’ai expédié à San Francisco pour qu’il puisse enfin commencer sa vie.

– Et toi ? Tu n’avais pas envie de l’accompagner ?

– Tu plaisantes ? pouffe-t-elle. Bien sûr que si ! Quitte à être serveuse, autant l’être là-bas plutôt qu’ici. Mais si j’ai chassé l’oiseau du nid, c’est pour qu’il apprenne à voler de ses propres ailes. Ma mère à moi m’a surprotégée et regarde où ça m’a menée : j’ai épousé le premier crétin qui a bien voulu de moi pour lui échapper.

Sur ce, le serveur nous apporte notre troisième tournée de mojitos.

– Et toi, alors ? Où tu en es, avec ton sex friend ? J’imagine que c’est à lui qu’on doit ce petit moral.

– Disons qu’il n’y est pas totalement étranger, admets-je.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9791025731932
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Lune de sang - La meute de Riverside Creek - 3
Auteur
Editeur Editions Addictives
Langue FR
Date de publication 07/12/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9791025731932
Type de protection Adobe DRM
Haut