chargement

Arrogant Player - 6

éditeur : Editions Addictives
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
2,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Je lutte de toutes mes forces pour ne pas céder à la panique, alors que Wanda nous rejoint. Edith est au bord du malaise.

– Je suis désolée, Rose, j’aurais pu l’empêcher de monter dans ce taxi, lui courir après… s’excuse Wanda, de l’angoisse dans les yeux.

Elle s’interrompt, rattrapée par la peur et la culpabilité. Des larmes coulent sur ses joues.

– Ne craque pas, Wanda. Ce n’est pas de ta faute ni de la nôtre. Il faut qu’on soit fortes, pour Edith. À quoi ressemblait cette femme ? Tu as pu la voir ?

– Je ne l’ai vue que de dos… Felicia avait l’air de la connaître, elle souriait quand elle lui parlait… Je dirais… Plutôt petite, une queue-de-cheval assez stricte, des cheveux sombres…

– Tania ! m’exclamé-je en même temps qu’Edith.

La vieille dame se laisse retomber lourdement dans son fauteuil pendant que, tremblante, j’attrape mon téléphone.

– Rose ? Je suis en pleine réu…

– Charlie ! Rentre vite ! débité-je à toute vitesse. Felicia a disparu ! Tania… Elle est partie avec elle, je ne sais pas où !

– Quoi ?! J’arrive tout de suite ! J’appelle la police sur la route !

Et il raccroche.

Je me tourne vers Edith, assise dans le salon, blême et tremblante. Wanda s’est occupée de la grand-mère de Charlie pendant mon appel. Elle s’est installée à ses côtés et lui tient la main en signe de soutien. L’angoisse se lit sur leur visage. Je ne vais pas mieux. J’ai mal au ventre, mes jambes sont en coton.

Nous attendons Charlie, dans un silence pesant. Une dizaine de minutes vient de s’écouler, je fais les cent pas dans la pièce. Soudain la porte de l’appartement claque et en quelques secondes, Charlie nous a rejointes. Les traits tirés par l’inquiétude, son regard trahit son anxiété. Quand elle l’aperçoit, Edith lui tend les mains et se lève avec peine. Il la serre contre lui, doucement.

– On va la retrouver, je te le promets, la rassure-t-il.

Wanda lui raconte ce qui vient de se passer alors qu’il aide sa grand-mère à se rasseoir. Je m’approche de lui et pose une main dans son dos. Quand il se retourne, je le sens extrêmement tendu.

– La police va arriver, dit-il en m’attirant contre lui. Elle devrait être là d’une minute à l’autre.

Le visage défait, Charlie me serre contre lui et en effet bientôt l’interphone sonne. Très vite, deux policiers sont à nos côtés. Les voir ne me soulage en rien. Je laisse Charlie leur raconter tout ce qui s’est passé. Je suis obligée de m’asseoir, je lutte pour ne pas perdre le contrôle de mes nerfs. Je ne dois pas craquer, pas devant Edith en tout cas… Wanda parle à son tour. Les questions tournent autour de Tania… Où vit-elle ? Avait-elle des raisons de nous en vouloir ?

Je me souviens des derniers moments de Tania ici, de son départ, de ses mensonges pour que Felicia me déteste. Elle a avoué aimer Charlie, elle m’en voulait à moi, mais pas à la jeune femme…

Est-ce qu’elle fait ça pour se venger ?

Mais surtout, est-ce qu’elle serait capable de faire du mal à Felicia ?

Que Felicia soit avec elle ne me rassure pas du tout. Cela ne rassure personne ici d’ailleurs. Edith a les yeux fermés, un mouchoir à la main… Wanda est auprès d’elle, anticipant le moindre de ses besoins : un verre d’eau, un geste de réconfort. Les policiers ne traînent pas et se mettent aussitôt à la recherche de Felicia. Charlie a pu leur trouver des photos, l’une de sa sœur, l’autre de Tania, pour les aider.

Il ne reste plus qu’à attendre… Mais comment rester là, inactifs et impuissants ? À voir Charlie aussi furieux, aussi inquiet, je sais qu’il partage le même sentiment que moi. Son regard posé sur moi me serre le cœur tant il ressemble à celui d’un animal blessé. Je ne trouve aucun mot pour l’aider, je ne peux que me lover dans ses bras.

C’est un cauchemar…

Le portable de Charlie se met à vibrer dans sa poche. Je m’écarte de lui pour lui permettre de répondre, ce qu’il fait avec une rapidité stupéfiante.

– Allo ? Felicia ! Bon sang, où es-tu ? Est-ce que tu vas bien ?!

Edith et Wanda se lèvent d’un même mouvement, je retiens mon souffle pour écouter alors que Charlie passe l’appel sur haut-parleur.

– Je suis avec Tania… Elle n’est pas très gentille avec moi… J’ai peur, Charlie ! Viens me chercher !

Sa petite voix me serre le cœur. Je vois la mâchoire de son frère se crisper.

– Je suis là, petite sœur, je vais venir. Est-ce que tu sais où vous êtes ? demande-t-il d’une voix douce. Donne-moi n’importe quoi qui pourrait m’aider.

– On est dans une chambre… pas très jolie. C’est un motel, et… Le Centurion, c’est écrit sur la porte. Tu viens vite, Charlie ?

– J’arrive tout de suite, ma belle, ne t’inquiète pas. Et si vous partez avant qu’on ne soit là, essaie de nous laisser un indice, d’accord ?

– Oui et tu…

La communication coupe brutalement.

– Felicia ! Felicia !

Charlie hurle presque le prénom de sa sœur. Il retient un geste rageur pour ne pas lancer sont téléphone et réduire en miettes. Nous avons perdu le contact. Je n’ose pas imaginer ce que Tania peut lui faire si elle l’a surprise au téléphone !

– J’ai l’adresse ! s’écrie Wanda en nous montrant sa recherche sur son smartphone.

– OK, on y va ! Tu peux rester là avec ma mère ? lui demande Charlie en attrapant ses clés de voiture. Rose, tu appelleras la police sur la route !

Je me précipite derrière lui, le cœur battant. Charlie se met au volant d’une de ses sportives et nous sortons en trombe du parking. Je préviens la police pendant que mon pilote slalome dans les rues de New York.

L’adrénaline coule dans nos veines. Si nous pouvions nous téléporter pour aller plus vite, nous le ferions sans hésitation. Il nous faut quitter Manhattan et traverser Brooklyn pour atteindre le motel. À cette heure de la soirée, la circulation est dense.

Devant le Centurion, cinq voitures de police barrent l’entrée du motel. Charlie et moi nous précipitons vers l’inspecteur.

– Elles ne sont plus là, mais d’après le gérant, on les aurait ratées de peu, nous explique-t-il.

– Merde ! s’écrie Charlie, emporté par la frustration d’avoir manqué Felicia.

– On a trouvé ça sous le lit, ajoute-t-il.

L’homme nous tend un sac en plastique dans lequel je reconnais la ceinture de Felicia. Elle a réussi à écrire quelque chose dessus, comme lui avait demandé Charlie.

« Parents T »

L’écriture est presque indéchiffrable, elle a dû l’écrire très vite, comme elle a pu…

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9791025734438
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Arrogant Player - 6
Auteur
Editeur Editions Addictives
Langue FR
Date de publication 20/12/2016

Droits numériques

Ean EPUB 9791025734438
Type de protection Adobe DRM
Haut