chargement

Dirty Player - Volume 2

éditeur : Editions Addictives
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
3,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Noah m’a vue à l’hôpital. Je ne lui ai pas laissé le temps de s’expliquer. Je n’ai pas attendu l’ascenseur, je ne me suis pas non plus arrêtée quand je l’ai entendu prononcer mon prénom une deuxième fois. Je suis partie vite. Dans un réflexe de protection. Pour fuir, en colère, déçue. Je n’ai pas voulu entendre ses explications. Ces paroles, ce ton si dur !

« Tu sais ce que je pense d’elle. Je tiens avant tout à l’aider. Elle se trompe totalement sur notre relation… »

Ces mots qui résonnent dans ma tête m’étaient-ils adressés ?

Comment ai-je pu me laisser aller à croire qu'une relation entre nous était possible ? Comment ai-je pu l'imaginer ? Je ne suis bonne qu’à coucher avec lui ? Il n'y a rien d'autre entre nous ?

Je tombe des nues. J'ai vraiment cru que nous avions fait un pas en avant dans notre relation cet après-midi. Qu'il partageait un peu de sa douleur, un peu de son passé, qu'il laissait tomber les barrières. J’ai vu cette lueur dans ses yeux quand il a évoqué son père… Je pensais qu’il commençait à avoir confiance en moi.

Quelle conne, mais quelle conne !

Il vient de redresser des barrières entre nous, de les fortifier même ! Le retour à la réalité est brutal. Il a fallu que je baisse ma garde un instant pour être frappée en plein cœur. Depuis notre première rencontre, j’essaie de garder la tête froide, de lutter contre des sentiments naissants, contre moi-même.

Peine perdue !

Je ne peux pas continuer. J’ai perdu mes parents il y a deux ans, j’arrive tout juste à surmonter cette peine immense, à me remettre de leur absence, à me reconstruire… Je ne peux pas assumer une autre déception maintenant.

J’en veux à Noah d’avoir agi comme si je comptais pour lui, toutes ces attentions, ces cadeaux, cette envie de m’aider en m’offrant un atelier… Cette intimité entre nous, cette complicité naissante… Il n’en a rien à faire de moi. Si j'avais besoin d'un déclic pour passer à autre chose et me faire une raison, je l'ai eu ce soir. Ses mots sont une douche froide. Sa présence à l'hôpital est un mystère supplémentaire.

De trop ?

Je suis furieuse après lui, après moi, après le docteur Balmer, le chef du service pédiatrique de l’hôpital, qui m’a menti… Il m’avait dit ne pas connaître Noah. Mais cette discussion que j’ai surprise entre eux me prouve le contraire.

Une bonne fois pour toutes, je dois me résoudre à prendre mes distances. À ne pas répondre à ses invitations. Mais l’idée est douloureuse. Je sens mon cœur se serrer. Noah compte, il me fait vibrer, il me fait me sentir bien, je me sens vivante à ses côtés… Pourquoi est-ce que ça fait si mal ? Pourquoi ai-je l’impression que mon cœur va s’arrêter ? J’ai mal, jusque dans mes tripes.

Molly avait raison. Mon amie qui travaille au service de néonatalogie dans le même hôpital que le docteur Balmer m’avait prévenue de faire attention, que je risquais de me brûler les ailes.

Noah ne souhaite que m’aider… La coupe est pleine.

Blessée, au bord des larmes, j’ai conduit jusqu’à mon appartement. Je vais me glisser dans mon lit, dormir et je ferai ce qu’il faut demain matin. Commencer par rendre les clés de l’atelier à Noah et terminer au plus vite ma fresque à la clinique. Une fois achevé ce contrat obtenu à la fin de mes études aux Beaux-Arts, je pourrai passer à autre chose. Je dois m’éloigner.

– Andrew ?!

En sortant de l’ascenseur, je manque de piétiner mon meilleur ami. Andrew est assis devant ma porte, somnolent. À ses côtés, un sac de voyage.

– Alice, marmonne-t-il. J’ai cru que tu ne rentrerais jamais.

Andrew se lève, encore un peu endormi. Je m’empresse d’ouvrir la porte.

– Mais qu’est-ce que tu fais là ? C’est ton proprio ? lui demandé-je, oubliant mes larmes un instant.

– Je suis à la rue. Il a débarqué ce soir et m’a mis à la porte. J’ai tout juste eu le temps de me faire un sac…

Sa voix est lasse, il a l’air complètement abattu. Andrew était passé me parler de ses ennuis d’argent, des menaces de son propriétaire…

Mais quelle nuit de merde !

– Je dois lui payer mes loyers de retard pour récupérer le reste de mes affaires…, souffle-t-il.

– Mais il n’a pas le droit ! m'exclamé-je.

Andrew hausse les épaules, impuissant.

– Ta proposition de m’héberger tient toujours ? me demande-t-il.

– Bien sûr ! dis-je en reniflant.

– Alice, tu as pleuré ? remarque Andrew.

– Oh… euh… j’ai pas envie d’en parler, pas ce soir en tout cas… On a tous les deux besoin de dormir je crois, réponds-je rapidement pour éviter toute question que je ne suis pas sûre de supporter sans m'effondrer complètement.

– Tu es sûre que ça va ? insiste-t-il.

– Oui. Allez, aide-moi à ouvrir le canapé !

Andrew m’observe alors que nous préparons son lit pour la nuit. Je ne cache pas ma tristesse, mes larmes coulent sur mes joues, je les essuie machinalement du revers de la main. Mais il ne pose pas de questions, respectant ma volonté de ne pas en parler. Je finis par me réfugier dans ma chambre une fois Andrew bien installé. Sous la couette, dans mon oreiller, je laisse s'exprimer mon chagrin.

Cette nuit quasi blanche n’aide pas à apaiser mes nerfs ni ma colère contre moi-même. Je suis la seule responsable de mon chagrin.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9791025735275
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Dirty Player - Volume 2
Auteur
Editeur Editions Addictives
Langue FR
Date de publication 24/01/2017

Droits numériques

Ean EPUB 9791025735275
Type de protection Adobe DRM
Haut