chargement

Dirty Player - Volume 6

éditeur : Editions Addictives
date de publication :
délai de livraison : Immédiat (à partir de la date de publication)

EPUB

Adobe DRM
3,99 €
Lecture multi-support

Résumé

Extrait

J’ai l’impression d’être spectatrice d’un duel entre deux frères…

Ian Rollins nous tient en otage dans cette voiture, menace de provoquer un accident au moindre geste de notre part. Du moins de la part de Noah. Moi, de toute façon, je suis incapable de bouger.

La soirée s’était pourtant si bien passée. La vie semblait enfin nous sourire. Et nous voilà encore à la merci d’un tiers. Comme si notre destin ne nous appartenait pas ! Comme s’il fallait que quelqu’un d’autre le contrôle toujours pour nous ! Alors que nous avions réussi à contrecarrer les plans d’un odieux chantage, voilà que, à nouveau, nous devons lutter pour notre survie !

Ce matin même, Léna Chaze menaçait la carrière de Noah en contactant la presse pour révéler sa double activité : de ses opérations à l’hôpital pour les plus démunis, en plus de son travail à la clinique. Léna, de sa cellule, pensait vraiment pouvoir me manipuler avec son odieux marché : je devais lever ma plainte contre elle après mon enlèvement qu’elle avait orchestré. Sinon, elle parlait à la presse. J’ai évidemment refusé. Léna Chaze devait payer pour ce qu’elle avait fait à mon jeune ami et moi. Joshua, un petit garçon de 8 ans, à mes côtés à ce moment-là, avait lui aussi été impliqué dans cette histoire. Nous enlever contre une rançon et rester impunie ? Certainement pas ! Devant mon refus, Léna a tenu sa parole. À cette fameuse soirée, la presse a posé des questions à Noah, le secret a été révélé.

Mais comme à son habitude, Noah n’a pas failli. Préparé à la possibilité de devoir se justifier en public, devant ses pairs, il a assumé ses opérations en faveur des plus pauvres et les a défendues, de sa force tranquille et de sa belle assurance. Son charisme a fait le reste. Les autres médecins réunis au cours de cette soirée l’ont ovationné. Noah n’a plus besoin de se cacher, du moins des autres médecins dont il a reçu l’approbation ce soir.

Nous sommes donc partis, le cœur léger, délestés d’un secret. Et voilà que Ian Rollins, le demi-frère de Noah, nous fauche en plein vol vers le bonheur. Si l’affaire Léna Chaze est en passe d’être réglée, celle du trafic d'art, et donc celle de Ian Rollins, nous a rattrapés. Ian Rollins conduit la voiture et nous tient à sa merci.

– J’ai très peu de temps pour te parler, Noah, la route n’est pas longue jusqu’à chez toi, reprend Ian après un court silence. Ce nouvel itinéraire ne nous fait gagner que quelques minutes.

– Qu’est-ce que tu veux, Ian ? demande-t-il fermement, sans ciller.

J’observe Ian, le directeur de l’Arts Company dans le rétroviseur. Pendant une fraction de seconde, nos regards se croisent. Il n’a plus cette belle assurance qui l’a toujours distingué au cours de nos derniers échanges, quand je pensais encore que mon travail pour lui était honnête. Ian a les traits tirés, je le sens inquiet.

– Je veux juste que tu m’écoutes ! dit-il nerveusement. Tu n’as rien à craindre de moi, toi non plus Alice. Je vous assure que je ne savais pas que ma mère avait enfermé Alice dans cet entrepôt. Elle m’en a parlé après. Noah, tu la connais, elle est prête à tout pour parvenir à ses fins. Si j’avais su pour Alice, je ne l’aurais pas laissée faire !

Ian martèle le volant de ses mots. Il est en colère, cela se sent.

Pourvu qu’il garde le contrôle de la voiture !

– Et tu crois que nous prendre en otage est la meilleure façon de nous le dire ? siffle Noah, toujours glacial.

– Est-ce que tu penses que j’ai le choix ? J’ai tenté d’approcher Alice, tes gardes du corps étaient là pour m’en empêcher. Vous croyez tous que je suis mêlé à tout ça ! Ce n’est pas le cas ! se défend Ian, fébrile.

– Ne me fais pas croire que tu ne savais rien sur ce trafic, Ian ! aboie Noah. On sait exactement pourquoi tu as demandé à Alice de travailler pour toi !

– Bien sûr que je connaissais l’existence de ce trafic, mais ce n’est pas moi qui en suis à l’origine. Tu ne me connais pas assez pour savoir que je suis honnête. Je voulais arrêter ce trafic, nettoyer l’Arts Company de ses parasites… Mais ma mère ne m’a pas pris au sérieux, elle a voulu le développer, voir plus grand ! Elle étendait son réseau en s’installant à Miami, elle voulait gagner en pouvoir, au mépris des risques ! Elle nous a fait du mal ! À toi, à moi aujourd’hui…

– Et comment est-ce que je pourrais te croire ? lui demande Noah, crispé.

– Tu ne peux que me faire confiance, je ne suis pas comme ma mère, Noah ! Je te dis tout ce que je sais ! Quand elle a su qu’Alice s’était enfuie, elle est entrée dans une rage folle ! Elle a cru que j’allais l’aider à te retrouver, à te faire taire ; j’ai refusé. Elle n’a pas eu besoin de moi de toute façon pour comprendre comment Alice avait réussi à s’échapper. Elle a visionné les caméras de surveillance et vu qu’un homme l’avait aidée.

– Andrew…, murmuré-je.

– À partir de ce moment-là, elle a totalement perdu le contrôle. Elle a demandé que l’entrepôt soit brûlé, l’homme avec.

Mon sang se glace. Judy Rollins a voulu tuer Andrew, mon meilleur ami. Je le pressentais, mais l’entendre de la bouche de son fils me glace le sang. Heureusement, mon ami a survécu. Il est à l’hôpital, dans un piètre état, mais sa vie n’est plus en danger. Et il est aussi surveillé par la police qui le garde nuit et jour. Il est l’un des témoins les plus importants de cette affaire, il bénéficie d'une protection rapprochée. Et ce n'est pas une précaution inutile, surtout si Judy Rollins compte finir ce qu’elle a commencé.

– Ma mère est complètement folle ! Elle a fait brûler toutes les preuves et elle a tué quelqu'un ! Je ne l’ai pas supporté, je suis parti, continue Ian.

– L’entrepôt n’a pas brûlé, lui apprend Noah. La police a récupéré assez de preuves pour son enquête, et l’homme dont tu parles, le meilleur ami d’Alice, n’est pas mort. Il survivra à ses blessures.

Ian secoue la tête. Je ne sais pas comment il arrive à se concentrer sur la route. Heureusement, à cette heure, il n’y a personne.

– Alice, je suis désolé, vraiment, s’excuse Ian en jetant un œil dans le rétroviseur. Je n’ai pas réussi à arrêter ma mère. Je ne devrais peut-être pas dire ça mais… Si la police peut l’arrêter, c’est ce qui pourrait arriver de mieux !

Je ne sais pas quoi penser de cette discussion. Ian semble sincère, mais comment croire qu’il ne nous ment pas lui aussi ? Qu’il n’est pas envoyé par sa mère ? Qu’il n’est pas à l’origine de toutes ces malversations et qu’il rejette tout sur Judy, voyant la tournure que prennent les événements ? Je tourne la tête vers Noah. Son visage est fermé, sa main est toujours crispée sur ma jambe.

Lire la suite...

Commentaires des lecteurs

9791025735312
- / 5
  5
  4
  3
  2
  1

Informations

Titre Dirty Player - Volume 6
Auteur
Editeur Editions Addictives
Langue FR
Date de publication 21/03/2017

Droits numériques

Ean EPUB 9791025735312
Type de protection Adobe DRM
Haut